capitale du plaisir ; Paris, entre-deux guerres capitale du plaisir ; Paris, entre-deux guerres
capitale du plaisir ; Paris, entre-deux guerres
capitale du plaisir ; Paris, entre-deux guerres

capitale du plaisir ; Paris, entre-deux guerres

À propos

Après la première guerre mondiale, Paris devient la ville où tous les plaisirs sont à portée de main.
Place à la fête ! Les autorités ferment les yeux, encourageant la natalité qui doit repartir au secours du pays affaibli. De nombreux artistes des quatre coins du globe tentent l'aventure de la libéralisation des moeurs et deviennent les rois de Montparnasse.
Les Années folles, « décade de l'illusion », vont donner lieu à dix ans de fêtes, d'orgies, de créations et d'inventions. L'autonomie féminine qui s'est révélée pendant l'absence des hommes mobilisés entre 1914 et 1918 a irrémédiablement perturbé les relations entre les sexes. Émancipation féminine, homosexualités qui s'affichent, banalisation du divorce, prostitution... C'est à cette époque que l'image du nu entre dans les moeurs. Photographes professionnels ou amateurs s'adonnent à l'érotisme.
Plus que jamais Paris est la capitale de l'amour, du vice et des plaisirs.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782358875875

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    24.5 cm

  • Largeur

    17.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    658 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Illustré   Broché  

Alexandre Dupouy

Alexandre Dupouy est libraire et éditeur. Historien spécialiste dans les domaines de l'érotisme, de
la pornographie et de la prostitution, il a notamment publié Mauvaises filles (La Manufacture de
livres 2014) Joyeux Enfer, la photographie pornographique 1850-1930 (La Musardine, 2003), Apollinaire :
OEuvres érotiques complètes (La Musardine, 2013), une Anthologie de la fessée et de la flagellation (La Musardine,
2002), Histoire(s) du Paris libertin (La Musardine, 2003), Sous le manteau : cartes postales érotiques
des Années folles (Flammarion, 2008) ; et collaboré comme iconographe et intervenant à de nombreux
documentaires dont le très remarqué La face cachée des fesses (Arte, 2013).

empty