Tohu-bohu

  • San Francisco, 13 avril. Moi, Lilly, femelle chihuahua de 18 ans, suis retrouvée assassinée chez ma maîtresse, Jennifer Hullinghton. Les conclusions du médecin légiste sur la cause du décès : morsure humaine à la gorge. Sur la porte du frigo, à côté de ma dépouille, deux lettres majuscules écrites avec mon sang. DK. San Francisco, 21 avril. Edward, un beagle de 3 ans, est retrouvé assassiné devant le 1434 Larkin Street, domicile de Rosa Liansson, sa maîtresse.
    Les conclusions du médecin légiste sur la cause du décès sont les mêmes que pour mon assassinat : morsure humaine à la gorge. Sur La poubelle à côté de la victime, trois lettres majuscules écrites avec son sang. SDK. Serial Dog Killer.
    />

  • Le chef gendarme y va de son laïus. Ils ont toutes les raisons de penser qu'il est arrivé quelque chose au fils de la femme ici présente et il précise qu'il serait dans l'intérêt de tous de collaborer. Aucune réponse. Silence de mort. Le jour se lève. Les yeux de la femme s'agrandissent d'horreur, ceux de Serge et de Marie-Hélène de stupeur. Dans le jardin, flottant sur des lambeaux de brouillard, scène d'épouvante, un homme est crucifié. On voit qu'il est encore vivant.

    Pour Serge, flic déclassé et Marie-Hélène juge fautive, c'est la possibilité du rachat. Résoudre ce mystère démoniaque c'est la rédemption ; échouer, la plongée professionnelle aux enfers.
    L'Origine du venin est un thriller diabolique au coeur des forces du mal qui nous côtoient dans l'ombre de notre quotidien.
    Un roman qui nous emmène loin, très loin, dès la première page et qui nous laisse pantois à sa conclusion.

    L'Origine du venin, le premier volume de la trilogie SEKT.

  • Shanghai, les années 30. Dans le petit monde occidental, c'est la guerre larvée entre espions.
    Tout le monde a son idée du bien et du mal. Vous traversez la rue, passez d'une concession à l'autre ou dans un quartier chinois et ce n'est plus la même police, les lois changent, la morale est différente. Fatalement un jour, on se retrouve du mauvais côté de la barrière, à un endroit où on ne devrait pas être...
    Pour réaliser qu'i n'y a pas de justice, qu'elle est une illusion... aussi creuse que l'intrigue projetée sur l'écran du Carlton... un mirage qui va crever une fois la salle rallumée... Ce ne sont pas les plus intelligents, les plus vertueux ou les plus braves qui survivent. Mais les chanceux ! Et les tricheurs, comme aux dés, comme à la guerre, comme à Shanghai...

    Le premier tome de La Suite de Shanghai, une série policière aux effluves d'alcool anglais et de jazz américain dans une chaleur moite qu'un ventilateur de plafond fatigué ne parvient pas à rafraîchir.

  • Dans le Shanghai des années 30, dans le Shanghai des Concessions, communistes, triades, nationalistes et Européens s'affrontent pour le pouvoir, l'argent, l'opium.
    Dans ce deuxième opus de La Suite de Shanghai, on retrouve le retors britannique Archibald Swindon, le nationaliste désébusé René Desfossés, une catin de cinéma qui va devenir le veuve Mao dans une histoire moite qui sent la mort et le sexe.

  • Il et moi

    Philippe Setbon

    D'un côté, Constantin Lepage dit Costa, un «?putain d'acteur?» pour sa femme et ses amis, un peu aigri et alcolo.
    De l'autre, Henk van der Weld, un nom batave qui sonne comme un pseudo, une fine moustache, des lunettes teintées, un bon sourire.
    Une rencontre impossible mais quelques points communs. Et surtout une question lancinante : Mais qui a tué ?
    Avec Il et moi Philippe Setbon emmène le lecteur dans les espaces incertains d'un cerveau assassin, jusqu'à lui couper le souffle.

empty