Plumes D'ardeche

  • 1958, deux ans après Combovin, une histoire que les escargots du terroir n'ont jamais digérée, Pierre et Christian se retrouvent mêlés, en sortant de l'étude du soir, une terrifiante histoire, dans la ruelle Gaillard où us habitent à Romans. La trop belle Lucienne Machebout, herboriste de son état, a été violée et assassinée dans son entrepôt .Lucienne était, pour le moins, une femme bizarre, mais tout le monde dans le quartier l'aimait bien. Le commissaire Blachet et Georges son adjoint, de fins limiers, enquêtent d'une manière souvent surprenante, en découvrant la vie du quartier. Christian, dont la fenêtre de la chambre donne sur les toits où il va parfois vaquer, assiste interrogatoires par le vasistas de la grange où Lucienne a été occise. Blachet et Georges vont-ils démasquer l'assassin ? Ou...

  • Joseph Morgeon traque le crime et s'est mis au service de l'innocence. C'est un drôle de bonhomme le Joseph, un flic pas comme les autres ! Basé en Ardèche, près de Privas, il circule à bord d'une vieille voiture et tire de son bouffadou la solution des affaires soumises à sa sagacité. Il opère avec ses propres méthodes et a un sens de l'humour et de la dérision qui ne lui a jamais fait défaut. Grand pêcheur de truites devant l'éternel, il garde son calme en toutes circonstances et pourrait faire l'éloge de la lenteur.

    Secondé par le sympathique lieutenant Jean-René Lefort, aussi sec que Morgeon est « enveloppé », « le gros flic », parce qu'il est bourru, traîne une réputation de misogyne qui n'est pas du tout méritée.

    Par ses enquêtes policières, Morgeon nous entraîne sur les chemins pittoresques du Vivarais.

empty