Pierregord

  • Lex, le plus talentueux des écrivains francophone contemporain, vit reclus depuis plus de quarante ans dans un hameau perdu de la Drôme provençale. Son identité réelle, ses idées personnelles, ses sentiments restent un mystère. Aucun critique littéraire ne lui a jamais arraché la moindre confidence. Quand il souhaite s'exprimer, il écrit.
    Mais le Maître restera-t-il aussi impénétrable face à un commandant de la police judiciaire ? Car il n'est plus question de littérature à présent : il est question de meurtres. Des meurtres inspirés par une série de polars aussi atroces que mal écrits. Leur auteur est tout l'opposé du grand écrivain. Pourtant, le commandant Jérôme Babalnic, piétinant depuis des mois dans son enquête, ne voit plus d'autre solution que de solliciter l'expertise de Lex pour résoudre cette « énigme littéraire » et mettre fin au carnage. Car cinq romans noirs ont déjà été mis en scène par l'assassin.
    Qui sera la victime du sixième crime oe

  • Azur et Poussière est un roman contemporain de Patryck Lacorte et conte l'histoire de deux flics, qu'un océan sépare, se retrouvent au sein des forces de police des Nations Unies, projetés dans la violence d'une île flamboyante et misérable : Haïti. Caroline vient du Québec et débute dans le métier; Patryck vient d'Aquitaine et c'est un flic expérimenté. Tous deux sont spécialisés dans la traque des violeurs et des meurtriers d'enfants, dont les crimes gangrènent les villages les plus reculés. Au fil de missions aventureuses, ils découvrent le côté attachant de cette île chaotique et la tendresse lumineuse de ses enfants.
    Leurs enquêtes les mènent au bout d'eux-mêmes, face aux pires atrocités commises par des assassins sans foi ni loi, des parents incestueux, des zombies possédés, des émeutiers en furie. Caroline et Patryck vont braver la folie des hommes, les fusillades, les rivières en crue, les tempêtes tropicales, et entre eux, malgré leurs différences, l'inéluctable se produit : une passion dévorante, dont seul l'Océan sera témoin. Leur amour va-t-il les détruire ?
    Derrière les zones d'ombre qui les agitent et les troublent, quels secrets cachent leurs vies civiles ? Nul ne ressort indemne de ce voyage à travers azur et poussière.

  • Sorti de l'ombre

    Pierre Zylawski

    En mars 1982, dans la nuit du musée du Louvre, une triplette de surveillance traque une ombre qui s'en prend à des ½uvres mondialement connues. Ombre et lumière s'affrontent tous les soirs. Au fil des nuits, le roman prend inévitablement la dimension d'un huis clos de plus en plus tendu, prenant, entièrement livré au suspense... Fort heureusement, les deux hommes et la jeune femme qui constituent cette équipe vont réussir à allier détermination et compétence, tout en conservant un humour véritablement rafraîchissant. Le dénouement, à ne jamais révéler à vos amis, en étonnera plus d'un. Un roman qui vous emmène au Louvre, un roman gai mais émouvant aussi et, ce qui ne gâte rien, un roman sain que l'on peut, les yeux fermés, placer entre toutes les mains.


  • "Il n'y a pas d'affaire Cassagne", dit le procureur au commissaire Cadillac qui sait pourtant que la chevaleresque Albina n'a pas déshérité ses enfants sans raison à la veille de sa mort suspecte.
    Avec ses inspecteurs, il va traquer dans l'ombre et sans relâche l'ange noir qui plane sur la Malvie, une maison si belle qu'elle suscite toutes les convoitises. Il découvrira au fil de l'enquête un sombre secret lié à une fortune probablement mal acquise qui plonge ses racines dans un passé lointain.
    Cadillac se sent dupé comme dans une partie de cartes où l'adversaire est par trop chanceux. Y a-t-il eu maldonne ou tricherie avec cet argent sale tombé dans des mains innocentes ? Et quel est le mobile ? Haine et vengeance ou sordide cupidité ? Lequel des séduisants suspects manipule un complice, à moins qu'ils ne soient manoeuvrés par lui à leur corps défendant oe
    Mais ces drames ne doivent pas faire oublier que nous sommes en Aquitaine, dans le Périgord plus précisément, où l'humour n'est jamais bien loin. On sait trop bien, ici, que les grands éclats de rire sont le soleil de la vie. Et la vie est si belle ! Sur la Dordogne... Ô Dordogne, écrire sous tes grands arbres, à l'ombre de tes fabuleux châteaux !

  • À la suite d'une grave blessure, le narrateur, se retrouve en convalescence loin de chez lui, et entreprend de rédiger son journal.Les récits des premiers jours narrent son arrivée dans le monumental château qui lui servira de logis pour son repos. C'est avec beaucoup d'humour qu'il raconte son arrivée dans un Périgord baigné par les lumières d'automne, qui sert de cadre au récit; mais il ne s'agit pas d'une vision de carte postale, et si les beautés des environs sont décrites,la dureté de la vie paysanne est également évoquée par l'auteur.Le narrateur fait la connaissance du lieu et de ses habitants, mais au fur et à mesure que le temps passe, les langues se délient, et l'ombre d'un drame très ancien plane au-dessus du château. La trame est construite au profit du suspense et des rebondissements, mais la force du récit tient surtout en la forme du journal intime qui nous permet de pénétrer les pensées du narrateur, ses questionnements, ses opinions, et ses démons.. Car si l'intrigue appartient au genre policier, il serait réducteur de la cantonner à ce créneau. En plus de l'histoire, le roman aborde une multitude de sujets quotidiens ou actuels qui en font sa richesse.

  • 1963. L'auteur, âgé de vint-huit ans, arrive à Dawson-City, l'ancienne capitale de la ruée vers l'or du Klondike célébrée par Jack London.
    Pendant son séjour, il y rencontre, parmi les derniers habitants d'une ville fantôme, une vieille dame, Madame Weston, qui lui révèle un secret de son passé : au cours de sa jeunesse, alors qu'elle occupait la fonction de gouvernante dans un manoir en Angleterre, elle fut amenée à s'improviser détective afin d'élucider un mystère troublant. Tour maudite, spectre, messages secrets au clair de lune, tout cela sur un fond de discrète romance sentimentale aux antipodes du réalisme désenchanté d'aujourd'hui constitue la trame du récit.
    Pourquoi confie-t-elle au visiteur venu de si loin, un petit carnet vert chargé de notes relatives à cette affaire et demeuré jusqu'à ce jour enfoui au fond d'un tiroir ?
    Au soir de sa vie, un vieux rêve longtemps caressé anime encore sa mémoire : concrétiser dans un roman l'épisode bouleversant dont elle fut l'héroïne et qui la marqua à jamais.
    Le jeune reporter français qui l'écoute entendra-t-il sa requête ?
    Fidèle à sa promesse, ce dernier, aujourd'hui confronté à sa propre nostalgie, réalise le voeu de Madame Weston et décide d'écrire son histoire.

  • Deux attaques de fourgons blindés transportant des fonds de la Monnaie de Paris vers l'Italie, plusieurs morts, et c'est la toute nouvelle police européenne, la FSE, qui est chargée de l'enquête.
    Dotée de pouvoirs juridiques plus étendus qu'Europol, elle est composée de policiers d'élite choisis par des gouvernements soucieux de leur image.
    Parmi eux, Nils Sheridan, un ancien du MI6 et Axelle de Montfermy, personnages ambivalents au passé chargé.
    L'enquête les amène dans le Jura mais, très vite, la suspicion s'installe entre les protagonistes habilement manipulés.

  • Mystère et drame, mais aussi humour et gastronomie : la dernière en date des enquêtes du Commissaire Cadillac.

    Un accident de chasse dont beaucoup se réjouissent, un château médiéval oublié où tout le monde est pauvre, un homme disparu en montagne pour le plus grand profit de quelques-uns, des victimes invengées .
    Mais que fait la police ?
    Même le commissaire Cadillac ne semble pas s'émouvoir d'être mystifié par un crime parfait . ou deux . ou trois.
    C'est le printemps en Dordogne, saison des amours et des morilles que l'on prend au sérieux ici, tout autant que l'humour et la gastronomie.
    Cela ferait-il perdre tout sens du devoir à nos sages Périgordins ?
    Ne vous y fiez pas.
    />

  • Fabienne se remet petit à petit de son accident mais sa mémoire est toujours défaillante. Elle reprend son travail, mène une vie des plus calme qu'elle partage entre famille et amis. Deux années au cours desquelles plus personne n'évoque l'enquête de cinq ans qui a bouleversé sa vie. Surgit alors une opportunité. Il lui est proposé de participer à la descente du Rhône en bateau pneumatique. Un raid organisé par des Sapeurs-pompiers qui proposent cette aventure à des personnes handicapées. Les thérapeutes de Fabienne voient d'un bon oeil ce projet. Un retour sur son passé tragique qui pourrait l'aider à retrouver la mémoire. Ses amis l'accompagneront. Alors, pourquoi pas.Elle reprend ses notes et recouvre son âme d'aventurière bien que lésée par son handicap. Alice et Loïc la guide sur le chemin de leurs exploits passés. Le trio s'immerge à nouveau dans une histoire remontant au temps des Croisades. Quelques pans morts de la mémoire de Fabienne se déchirent dévoilant les causes de son agression. Dopée par ces résultats encourageants, elle replonge tête baissée dans ses investigations passées. Sa pugnacité légendaire la guidera à travers le dédale de sa mémoire éteinte jusqu'à retrouver tous ses souvenirs et ce qui l'a lancée dans cette aventure. sept ans plus tôt.

  • Pilar, le sergent du Groupe du Patrimoine de la Garde Civile espagnole et Bernard, l'ex-commissaire bordelais, se retrouvent pour une affaire insolite : deux français ont été tués dans un appartement madrilène. L'implication d'un rôdeur semble évidente mais Pilar a des doutes. Cette nouvelle aventure va entraîner Bernard sur les traces des anciens d'Algérie et dans les rangs de vignes du Médoc, tandis que Pilar va être confrontée à de mystérieuses disparitions de statues romanes dans les provinces du nord de l'Espagne.
    Comme dans le précédent roman, l'auteur nous propose une immersion dans l'histoire lointaine ou récente à travers des situations troublantes où se mêlent mafias et sectes, vengeance et amour et nous fait voyager à nouveau en Espagne et en Aquitaine.

  • Jonas Burkel, photographe quadragénaire, mène depuis toujours une vie sans à-coups, sans ambition, sans émotion excessive.
    Ses journées ne sont qu'un simple assemblage d'habitudes : le confort de son appartement, ses disques d'Oscar Peterson, ses heures de contemplation ou d'errance solitaire dans les rues de Paris et, surtout, les femmes qui se succèdent, au fil des ans, face à son objectif.
    Elles aussi, comme le décor, la musique ou la lumière de ses clichés, le rassurent. Et pour cela, elles se doivent de ne jamais varier : toujours jeunes, grandes, brunes, fragiles, elles sont surtout exceptionnellement belles. Belles comme des anges, pense Jonas.
    à la différence que les anges, eux, ne meurent pas.

  • Entre deux

    Robert Louison

    Le cadavre d'un immigre clandestin est rejeté sur la côte atlantique de l'Andalousie, non loin du Parc Naturel de Damna. La Garde Civile, chargée de l'enquête, découvrira qu'il ne s'agit pas de la banale noyade d'un pauvre bougre essayant de fuir la misère. Dans l'autre Sud-Ouest, en France cette fois, un ancien commissaire un peu bougon tentera de comprendre, à la demande de son neveu et de l'amie de celui-ci, pourquoi un professeur de la fac de Pau des plus normaux a soudainement disparu sans laisser la moindre trace. Comment ces deux histoires où se croisent terrorisme, écologie et défense du patrimoine pourront-elles se rejoindre? C'est le suspense que le lecteur partagera jusqu'au dénouement final et inattendu. Robert Louison, professeur agrégé d'espagnol, est né à Paris. Après avoir vécu à Madrid et visité plusieurs pays d'Amérique latine, il s 'installe dans le sud des Landes où il enseigne. Il est l'auteur-compositeur d'une comédie musicale et quand il n 'écrit pas, il occupe ses loisirs à diriger une chaîne de télévision locale.

  • Doubles vies

    Jacques Grieu

    Assise dans son bistrot habituel face au port de Vannes, la blonde Agathe (de Port-Anna), tourne mélancoliquement sa cuillère dans sa tasse de café. Sa vie sentimentale vire au fiasco. Devant elle, la grande glace murale lui renvoie sa superbe image. Rien l que de très banal. Sauf que cette image, elle, ne se tient pas assise, mais debout. Sorcellerie? C'est l le point de départ d'une histoire étonnante. Peut-être diabolique. La lune rousse y serait pour quelque chose, dit-on. Un mystère dont les péripéties emmènent le lecteur dans des allers-retours successifs entre Vannes et Paris. Entre la mer et la ville. Entre le naturel et le culturel. Entre deux manières de vivre. Deux vies, deux femmes, dans deux décors mis en opposition. Décors qui tiennent une place importante dans ce livre aux interrogations étranges, peut-être sulfureuses. Une histoire prégnante dont l'énigme, aux dernières pages, semble enfin résolue. Mais, sous les éclairages d'une lune omniprésente, en est-on vraiment si sûr?


  • Elle aimait trop ses forêts, Léa, et trop peu sa famille.
    C'est ce que pensaient tout bas ceux qui attendaient impatiemment sa mort. Mais qui a pris le risque fou d'avancer sa fin de quelques jours ? Et pourquoi ? Pour hériter de son empire ? Ou du divin Castelet qu'elle aurait usurpé ? Rien n'est évident pour le commissaire Cadillac, même pas l'absurde intuition qu'il va enfin mettre la main sur le pyromane responsable de la mort de son père. Ses enquêteurs, eux, se demandent pourquoi Isabelle est absente de sa galerie de suspects.
    " Trop jolie ", affirme l'inspecteur Garrigue qui se trompe rarement ...

  • Providence

    Rolande Tisseyre

    Ils ont tout pour être heureux, les Laroque. Le père, Victor, a fait don à ses fils de sa propriété viticole dans un partage équitable : les vignes sont allées au réaliste Serge, le château au flamboyant Bernard. Lui-même n'est pas à la rue, dans le beau manoir de sa femme Solange... Tout serait donc bonheur dans l'angélisme des bonnes fortunes bourgeoises bien gérées en famille ? "Mouais", dit le commissaire Cadillac qui enquête en sourdine, quand les drames atroces qui s'enchaînent ont des explications trop belles pour ne pas être maquillées. A ce jeu cruel qu'est la chasse à l'homme - même s'il préfère l'appeler chasse à la vérité - toute erreur est fatale. Celle qu'il commet sur le chemin difficile d'une enquête passionnée pourrait ruiner sa carrière s'il n'y trouvait du Périgord, on a le soleil au coeur.

  • Expert en intelligence artificielle, concepteur d'un système intégré d'aide à la recherche sur les affaires criminelles, Alexandre n'aspire qu'au bonheur d'une vie familiale et professionnelle paisible.
    Le désespoir engendré par la douleur, la disparition d'êtres chers, l'absurdité d'une absence totale de lien entre la cause et les conséquences peuvent-ils conduire le plus raisonnable et le plus vertueux des hommes à se faire justice, à se vengeroe L'entreprise est démesurée. La mise en oeuvre des moyens d'investigation dont il dispose lui permettra-t-elle de réussir seul contre une organisation terroriste?

empty