Maurice Nadeau

  • Du coeur de la France à l'Espagne en passant par le sudouest, on est embarqué dans un périple halluciné, à la fois sombre et comique, où il devient de plus en plus difficile de distinguer le réel du délire, Dionysos est obsédé par un double qui le poursuit, à moins que ce ne soit l'inverse. Dans cette transe menée à la première personne, l'écriture transfigure le récit à un rythme captivant et on veut en savoir toujours plus sur les personnages et les affres qui jalonnent son parcours. Son destin semble pris, comme le monde luimême, dans une trame circulaire qui rappelle les impossibles rubans de Möbius. Une épopée contemporaine sur la fiction et la mémoire, au style irrésistible. Un premier roman captivant parfaitement réussi.

empty