Le Monde Libertaire

  • L'assassinat de son fils, sauvagement torturé, contraint l'anarchiste Ferro à retourner en Italie. Dans son enquête, il part en quête de ce fils dont il n'a pas connu la jeunesse, et redécouvre la sienne. Un roman noir où se retrouvent pères et fils, des années 60 à nos jours, dont le titre prend à contre-pied l'autorité.

    Une dénonciation de l'ambition des chefs, du "capital qui vient au monde ruisselant de sang et de saleté de la tête aux pieds", du capitalisme meurtrier. Une écriture magistrale, une construction implacable, une énigme haletante. Comprendre la violence éclaire un passé douloureux et déclenche une fureur noire : les comptes pourront-ils se régler ?

empty