Editions Encre Rouge

  • Franck Amelin, commandant d'un groupe d'enquête à la section criminelle du S.R.P.J. de Lyon n'est pas ravi lorsqu'il doit annoncer à son équipe qu'Alexandra Serrano, une jeune officier de police judiciaire, psychologue de surcroît, débarque de Paris pour travailler avec eux en tant que « profileuse ».
    Mais la série d'assassinats qui s'amorce dans la capitale rhodanienne en ce milieu de printemps, ne leur laisse pas le loisir de s'appesantir sur leurs relations orageuses.
    Quel est donc le lien entre ces meurtres sanglants et le corps de la jeune femme retrouvé quelques mois auparavant sur les bords du Rhône ? Que va révéler l'enquête sur le passé de la première victime ?
    La traque commence et le Capitaine Serrano, femme et psychologue, n'est pas de trop pour aider les enquêteurs à résoudre cette sombre affaire.
    Sillonnez les rues et quartiers de Lyon avec Franck et son équipe, suivez les enquêteurs dans les monts du Lyonnais, accompagnez-les jusqu'à Vienne, Chambéry, Aix-les-Bains et dénouez avec eux les fils de la première enquête Lyonnaise du Capitaine Serrano.

  • Un soir d'été, Isabelle Alentour regarde "Syrie, le cri étouffé", un documentaire tourné par Manon Loiseau avec des rescapées des viols de masse perpétrés sur des prisonnières, opposantes au régime ou femmes, filles, soeurs de résistants. Un carnet sur les genoux, un stylo à la main, Isabelle note leurs paroles - ce qu'elle peut en noter. Elle y reviendra, elle complétera ces bribes et composera, par traits successifs, ce texte rare, sorte de poème de rage et d'effroi indigné pour celles, des milliers, dont le cri est à jamais étouffé ou à peine audible.

    Isabelle Alentour a publié deux recueils de poésie : Je t'écris fenêtres ouvertes (La Boucherie littéraire) et La Fossette (Éd. La Porte).

  • Le port de Fécamp subit les assauts des vents d'automne. Une vieille femme est retrouvée pendue, sa chevelure tondue et une croix gammée peinte sur son imperméable.
    Puis d'autres femmes subiront le même sort... Macabre mise en scène d'un autre temps...
    La police et la mairie restent tétanisées. Qui peut être ce tueur en série ?
    N'y a-t-il pas dans la mémoire collective de ce paisible bord de mer quelque mystère enfoui ?

  • Heather et Paul viennent d'emménager dans un vieil immeuble, alors qu'ils passent leur première nuit dans leur nouvel appartement, Paul se réveille et réalise que sa femme a disparu. Inexplicablement confiné dans cet édifice, il entreprend une quête folle afin de retrouver sa moitié, croisant dans un cauchemar résidentiel des locataires de plus en plus étranges et inquiétants !
    Huis clos cauchemardesque et singulier, l'oeuvre dépeint un univers anxiogène, étrange, aux accents Lynchien et dont les touches insolites sont autant de clins d'oeil à Lewis Carroll qu'à Edgar Allan Poe.

  • 1420 : le royaume de France ploie sous le joug anglais. Dans la campagne picarde dévastée par la guerre, Colombe de Maignelay pousse son premier cri.
    Agnès Sorel voit le jour deux ans plus tard, commence alors une histoire d'amour fou et de haine implacable qui va nous entraîner de Naples à Toulouse, de Loches à Chinon, dans les méandres tortueux de l'âme humaine.
    Certaines âmes sont condamnées à errer de corps en corps sans jamais trouver le repos. Dans notre propos, venue du fond des âges, une « vieille, si vieille âme » erre dans le royaume des ombres. Moult fois elle s'est réincarnée, moult fois lorsque la mort a frappé son enveloppe charnelle, elle a été condamnée à errer de nouveau.
    Nous avons choisi de vous raconter quatre des réincarnations de cette vieille, si vieille âme.
    Quatre fois elle trouvera refuge dans quatre corps de femmes à quatre époques différentes.
    Quatre histoires se succéderont faisant l'objet de quatre romans différents.
    Dans chacun d'entre eux, la vieille, si vieille âme sera confrontée à l'un des quatre éléments auxquels se heurte l'enveloppe charnelle dans laquelle elle s'est glissée : l'eau, le feu, l'air et la terre. Dans chacun d'entre eux, la vieille, si vieille âme se glissera dans le corps d'une nouvelle TETRANEBREUSE qui évoluera dans le sillage d'un personnage historique célèbre.
    Dans ce premier opus, c'est la noire Colombe de Maignelay qui gravite autour d'Agnès Sorel.
    Quatre femmes de l'ombre, mais femmes puissantes, les TETRANEBREUSES vous réservent bien des surprises.
    Pour leur premier thriller historique, les deux moitiés de MPP, à l'appui d'une riche documentation, mêlent avec brio grande et petite histoire, tissant à points comptés le destin de leur noire Colombe.

  • Monsieur Gapelle est un vieux tueur-à-gages aux allures de papy inoffensif qui parcourt la France avec son petit chien. Ses cibles sont des couples de lycéens, dont il séquestre les jeunes filles nues, sans eau ni nourriture, avec les cadavres de leurs compagnons respectifs. Jusqu'à ce qu'elles succombent à une mort trop longue à venir. À Niort, l'enquête sur le supplice de la jeune Christelle et le meurtre de son petit ami est menée par le commissaire Fred Saunière, sexagénaire casanier et un tantinet excentrique habitué à suivre la procédure. Il privilégie d'abord la piste d'un règlement de comptes, le père de la lycéenne étant suspecté de recel de biens volés. Cependant, l'attitude étrange dudit receleur incite Saunière à s'intéresser à ces autres doubles homicides d'adolescents qui, malgré leur éloignement géographique, présentent des ressemblances troublantes avec l'affaire dont il est chargé. Il s'oppose alors pour la première fois à sa hiérarchie en décidant de suivre cette piste. Celle-ci le conduit à Chauvigny, où le commissaire Jean-Marc Ingueneau enquête pour sa part sur la disparition ancienne de Benoît Freyssex, un homme réputé pour son altruisme mais dont la jeunesse avait été marquée par un secret affreux. La collaboration entre les deux policiers permettra-t-elle d'identifier le commanditaire de monsieur Gapelle et de découvrir quelle vengeance motive ces sacrifices de lycéens ? La situation est d'autant plus urgente que l'impitoyable vieillard a enlevé une nouvelle victime.

  • « 7 décembre 1941.

    Les chasseurs arrivèrent au-dessus de la flotte américaine du Pacifique à Pearl Harbor sans avoir été repérés. La plupart portaient des torpilles. Ils avaient décollé à des kilomètres de là, après une longue navigation/un long vol depuis le Japon. Il s'agissait d'une attaque-surprise dans l'espoir que les États-Unis consentiraient à un traité acceptable, laissant le Japon libre de s'emparer de l'Asie du Sud-Est.

    Mais rien ne se passerait comme prévu.

    Le matin était vif et lumineux. Les hommes et les femmes se réveillèrent en entendant un bruit d'avions venant de la mer. Le personnel médical s'attendait à un autre jour au paradis. Cuirassés et porte-avions étaient ancrés dans les tranquilles eaux turquoise du port naturel qu'offrait l'île.

    Lorsque les sirènes retentirent, curieux, les gens sortirent de leurs maisons ou de leurs bureaux. Les yeux rivés vers le ciel, ils regardaient d'étranges avions tourner à basse altitude et larguer des bombes.

    Ce qui ressemblait à un paysage de carte postale se transforma en chaos... » Ainsi commence un roman palpitant...Plonger dans cet ouvrage c'est prendre le risque de ne le quitter qu'une fois lu...Mais quel plaisir !

  • Madeleine Toche races to the front only to find her brother mortally wounded during the German Blitzkrieg attack on France at the outset of World War II. His death and her rape at the hands of an SS Stormtrooper cast Madeleine down a path of death and violence when she joins the British Special Operation Executive. Killing the Gestapo is one thing, but when she's sent after Field Marshall Erwin Rommel the entire German Army stands in her way.

  • When an American agent is taken hostage, famed WWII assassin, Madeleine Toche resurfaces to rescue him, taking on the PLO and all comers in the middle of Israel's Yom Kippur War. Toche, feared as the Angel of Death, must send the PLO a bloody message, release the agent or die. With the help of the Mossad, Toche unleashes her fury, leaving a path of destruction everywhere she goes.

  • Un jeune homme en cavale rencontre une jeune marginale. Très vite, il est accusé du meurtre de ses parents... Les parents d'un jeune homme, qui se drogue et commet des cambriolages pour se procurer l'argent nécessaire à l'achat de cette drogue, sont retrouvés assassinés dans leur pavillon. Le fils qui avait proféré des menaces de mort à leur encontre s'enfuit. Il est évidemment suspecté du meurtre.
    Il fait la connaissance d'une marginale tout aussi paumée que lui. Son beau-père abusait d'elle, sa mère n'osant s'opposer à cet homme violent et alcoolique. Après enquête, les deux jeunes gens, sont retrouvés dans un squat. Le fils peut-il être coupable du meurtre de ses parents, compte tenu de la haine qu'il éprouvait envers eux ?

  • « Il serait tellement rassurant de penser que les animaux sont bêtes ! ».
    « À force de solliciter l'animal, on ne s'en rapproche pas, on s'en éloigne.
    On le fabrique comme on veut qu'il soit. ».
    Depuis son enfance, Samuel est fasciné par les corbeaux et son imagination a pris l'habitude de s'envoler avec eux dans d'étranges rêveries. Aussi lorsqu'une voisine, Corinne D. est assassinée, il se sent irrémédiablement attiré par cette affaire au point d'éprouver d'insaisissables hallucinations.
    Est-il le coupable involontaire de l'odieux crime ou un innocent qu'on accable du fait de son comportement avec les oiseaux ? Ceux-ci, capables de se rassembler pour célébrer la mort d'un des leurs, auraient-ils été témoins du meurtre commis au pied des arbres où ils nichent ? Par l'entremise de ces animaux dont il admire l'intelligence, le héros jette un regard ironique sur une certaine bêtise humaine. Au-delà d'une enquête policière, rigoureuse mais risquée pour lui, un mystérieux archet semble glisser sur les cordes multiples de la normalité.

  • Un homme à peine majeur reçoit en héritage de ses parents accidentellement disparus un coffre mystérieux qu'il ne peut ouvrir sans deviner une combinaison de chiffres. S'il n'y avait que cela d'étrange... Les énigmes se multiplient. Pire, quelqu'un le suit et se montre de plus en plus menaçant. Il en a peur. Que lui reproche-t-on ? De quoi est-il coupable ? Qui tire les ficelles ? Comment sortir de ce piège qui se referme irrémédiablement sur lui ? S'engage alors une course contre la montre pour échapper à cet homme et pour percer toutes ces énigmes qui lui permettront de comprendre peu à peu qui étaient réellement ses parents.
    Oserez-vous le suivre dans cette histoire surprenante qui pointe du doigt le plus bel héritage qui soit, les valeurs humaines fondamentales qui nous sont transmises par nos parents ?

  • Tout était parfait à la résidence du Bois Vert. Mi-hôtel de luxe et appartements grand confort, un cadre d'exception, en bordure du bois de Vincennes, avec son restaurant, son salon de thé, son bar.
    Mais le jour où Germaine Barreau constata le vol de son sextoy, la mort s'installa à la maison de retraite de luxe du Bois Vert. Ni les chaises roulantes ni les déambulateurs leurs furent d'un grand secours.

    La sexualité des seniors démontre dans cette fiction, que l'on peut passer de vie à trépas si l'on s'octroie ce qui ne nous appartient pas.

    «Une histoire remarquable. A couper le souffle ! Un roman policier captivant»

  • Alors que le commandant Marnier s'apprête à partir en vacances dans le Poitou, un dangereux criminel que le policier avait arrêté quelques années plus tôt, parvient à s'évader.
    Une fois arrivé à destination, Marnier apprend avec stupeur le meurtre de maître Montiel, le notaire qui lui a vendu sa longère poitevine. Dans la foulée, son collègue resté à Paris, lui révèle que deux hommes se sont fait poignarder, en pleine nuit, à une heure d'intervalle ; crimes que la police attribue aussitôt à Léo Lafargue, le criminel en cavale.
    Ces trois homicides commis en deux jours commencent à éveiller la curiosité du policier, d'autant plus qu'un mystérieux visiteur a tenté, cette nuit, de pénétrer chez lui. Et si c'était Lafargue ?
    Entre le Poitou et la région parisienne, les pièces de ce puzzle vont peu à peu s'assembler et entraîner le policier à enquêter officieusement sur ces affaires.
    Un évadé en cavale, un notaire assassiné dans le Poitou, deux hommes retrouvés poignardés à Paris... Le commandant Marnier va alors découvrir que ses vacances ne manquent pas de piquant !

  • En l'espace d'un printemps, une série d'événements plus ou moins tragiques vient ternir la réputation de l'Académie des Sciences Humaines et Sociales de Paris. Est-ce à cause de la mort brutale du couple de serins qui vivait en cage, dans le bureau du directeur?? Nombre de questions taraudent l'esprit des deux policiers en charge de cette enquête, Michel Verdon et Christian Chabert.

  • Quand la vengeance nait de l'opposition entre liberté et intransigeance...
    L'assassinat du Père Matthieu d'une flèche dans le dos tandis qu'il mène la traditionnelle procession de la Sainte Ursule le long des rues médiévales de la ville flamande de B* trouble la vie du commissaire Vandenbeek à quelques mois de sa retraite. Le procédé lui fait craindre que ce meurtre soit suivi d'autres. Le récit enfile le dédale des venelles mal pavées de B*, retrace l'affolement au sein d'une communauté de religieuses ainsi que les cas de conscience de deux nonnes lorsqu'un second crime très semblable au premier ramène à la surface des faits passés. Dès lors, confronté à un tueur en série bien particulier, le commissaire Vandenbeek engage contre lui une course de vitesse pour empêcher le destin de s'accomplir. Réussira-t-il à préserver la troisième cible ?

  • Clémence a tout : elle occupe un poste en or, elle est mariée au beau Bruno avec qui elle file le parfait amour, elle est mère de trois adolescents, elle mène la vie confortable d'une bobo parisienne... Pourtant elle démissionne. Il lui faut juste un petit break. Un peu de repos pour faire le point sur sa vie. Souffler. Se retrouver. Une parenthèse bienfaitrice dans une vie de femme active au rythme effréné. Mais un texto intercepté par erreur va vite transformer ce qui aurait pu être une pause salvatrice en une aventure qui l'entraînera jusqu'à l'autre bout de la planète. L'heure de la vengeance, froide et méthodique, a sonné.
    Avec humour et sensibilité, Carole Meudic observe une femme moderne se débattre avec ses contradictions. En disséquant les rapports humains dans une famille d'aujourd'hui, elle pose un regard critique sur notre société et la questionne. Drôle et décapant, le récit, au rythme enlevé, nous entraîne dans les pas d'une héroïne jusqu'auboutiste, prête à tout pour recouvrer un équilibre perdu et panser ses rêves bafoués.

  • Janvier 1995.
    Une pluie démentielle noie la ville de Limoges et ses alentours. Les corps martyrisés de deux adolescentes sont retrouvés flottant sur la Vienne. L'inspecteur principal Barakian, assisté d'un jeune officier de police, enquête sur ce qui paraît être les crimes d'un tueur en série. Il trouve la mort au cours d'une arrestation mouvementée, mettant ainsi fin à ces meurtres sordides qui excédaient une population à bout.
    Février 2015.
    Il pleut sans discontinuer depuis plusieurs jours sur Périgueux. Deux corps suppliciés d'adolescentes sont retrouvés à quelques jours d'intervalle dans une grotte touristique et flottant sur la Vézère en furie.
    Eve Milano et Philippe Tavel, officiers de police judiciaire, sont saisis - avec la gendarmerie -, pour enquêter, au grand dam du major Blainville, misogyne jusqu'au bout des ongles. Cette enquête sur les crimes de tueurs en série va prendre une autre tournure lors de l'assassinat d'une troisième jeune fille. Les trois victimes ne partagent qu'un élément commun, une grossesse précoce ; pas assez concordants, selon le psychologue engagé par la gendarmerie, pour parler de l'oeuvre d'un seul psychopathe. L'abandon d'un message sur le corps de chaque victime interpelle Milano. Il pourrait s'agir d'un rendez-vous morbide pour le crime suivant. Les intempéries vont compliquer le travail des enquêteurs, rendant les routes impraticables et provoquant le déraillement d'un train et une surcharge de travail pour des médecins légistes très investis.
    Plusieurs suspects vont chambouler leurs investigations. Milano finit par identifier un tableau peint au Moyen-âge qui inspirerait les meurtriers. Un tableau auparavant accroché aux murs d'une école fermée depuis longtemps.
    Une quatrième adolescente disparaît. Un compte à rebours diabolique s'est enclenché pour tenter de la sauver.

  • Policier suspendu suite à une intervention qui a mal tourné, Arnaud cherche un second souffle.
    Il part à Biscarrosse dont les paysages l'aident à panser ses plaies. Jusqu'à ce que, témoin d'une agression sur fond de stupéfiants, il débute une enquête officieuse entre Bordeaux et les landes.
    En aidant un adolescent à sortir du trafic, et en voulant flirter avec sa mère, il oeuvre à sa propre reconstruction.
    Entre la forêt de pins et les longues plages nues où le vent vient dessiner ses rêves, il marche face au spectacle des vagues, en quête d'équilibre, sans savoir qu'il conduit peut être sa dernière enquête.

empty