Editions Du Caiman

  • Eté 1918, la Première Guerre Mondiale touche à sa fin. Ici, on combat. Ailleurs, on négocie la paix. Le capitaine Simon Fleurus est un héros contradictoire. Il s'est couvert de gloire sur les batailles de la Marne, de Verdun mais a désormais droit à une réputation peu flatteuse dans l'armée. En effet, un an auparavant, lors des combats du Chemin des Dames, il a, entre autres, participé aux tribunaux militaires chargés de condamner les mutins. Harassé par ces guerres obscures et souffrant de stress post-traumatique, il sollicite sa mutation, au grand étonnement de son état-major. Ses supérieurs, qui ont apprécié ses capacités d'enquêteur, l'envoient en Algérie française. Dans un bagne de l'armée, en plein désert du Sahara, les cas d'évasion sont particulièrement élevés. Fleurus, accompagné du major Louis Zamberlan, pénètre dans la gueule de l'enfer...
    Après un voyage harassant, les deux officiers découvrent un univers qu'ils n'avaient fait qu'effleurer par quelques articles de presse. A leur tour, ils doivent endurer les conditions extrêmes : la chaleur évidemment mais aussi un encadrement militaire qui ne laisse rien passer.
    Pour les détenus, des mauvais garçons et des insoumis, les sanctions sont légion. Alors que Zamberlan se pose en observateur, Fleurus, toujours assailli par ces maux de tête, réussit à trouver de l'aide qu'auprès du médecin du camp, Pierre Morvan. Celui-ci, entre deux blessés, parvient à lui décrire une partie des moeurs du bagne. Le maître des lieux, Julien Gardanne, ne supporte pas qu'on vienne empiéter sur son territoire. Il envoie Fleurus dans les bras de la belle Judith qui, elle aussi, « sait des choses » sur le camp.
    C'est alors qu'un nouveau cadavre est découvert. Le docteur Morvan veut presque en faire un exemple alors que, parmi les détenus, les langues commencent à se délier. Judith, habituée à vendre son corps aux caciques du camp, fait des révélations à FlCeurus et Zamberlan. Pour les deux enquêteurs, le puzzle s'assemble petit à petit. L'étau se resserre autour de la clique de Gardanne et notamment de son âme damnée, le lieutenant Jérôme Beauseigne. Ces deux-là se servent des condamnés comme des morceaux de viande bons à violer et à éliminer. Le colonel et le lieutenant, qui ont l'habitude d'éradiquer toute tentative de rébellion, mettent au point un plan qui pourrait leur permettre de se donner le beau rôle et de conserver encore un peu d'autorité. Alors, si quelques têtes disparaissent... La stratégie sera livrée à l'échec...
    Au cours du texte, on suit aussi une autre histoire, celle de Gabriel, fils de Simon Fleurus. Plus de trente ans après les faits, il a été convié en Algérie à la demande d'un Julien Gardanne blessé et retranché dans un hôpital. Ce second fil conducteur, imprégné des bribes de la Guerre d'Algérie, va permettre à Gabriel de dénouer les derniers éléments...

  • Pleine balle Nouv.

    Pleine balle

    James Holin

    La nuit tombe sur Creil, frigorifiée par l´hiver, lorsque, le chef de l´antenne PJ trouve la trace du Blond. Cela fait des années que ce flic mystérieux à la main de résine surnommé Camerone par ses hommes traque le manouche, prince des casseurs. Il réunit au coup de sifflet son groupe. Les flics s´enfoncent dans la nuit à sa recherche. Le Blond part en périple, cagoule sur la tête et pied au plancher. Camerone, pris dans une quête hors du droit et du bon sens, fasciné par son adversaire, le laisse casser, le filant à distance pour l´arrêter avec un maximum de faits sur le dos. Cette stratégie dangereuse se révèle sanglante.

  • Rosine est une mère, une femme, une amie parfaite. Pourtant, un soir, elle tue ses deux filles. Elle les noie. Elle culpabilise, elle dit qu´elle est un monstre. Clélia, enquêtrice de personnalité auprès des tribunaux, n´y croit pas. Il y a forcément quelque chose dans l´histoire de Rosine qui a « permis » ce crime. Avec l´aide de Rosine, Clélia va rechercher quoi.

  • De retour d´une mission pour les services secrets français au Mali, Vincent Erno fonce sur Échully, petite ville de Drôme provençale où il a exercé huit ans plus tôt. La découverte pour le moins étonnante d´un cadavre dans une tourbière pourrait bien lui permettre de poser le point final à une enquête restée sans coupable. et sans victime. jusque là. Le corps est-il celui de Lemmer, un édile local aux moeurs privée et publiques plus que douteuses ? Sa disparition lui avait été signalée un matin d´août 2008, au moment de la fameuse syzygie :Terre, Lune et Soleil parfaitement alignés. Un bon augure, selon la croyance populaire.

  • Qu'était-il venu faire dans cette galère ? En acceptant de partir à la recherche du fils d'un patron du CAC 40 évaporé dans la nature mexicaine, Eneko Aggiremutxeggi - avocat radié du barreau reconverti dans les enquête et filatures douteuses - ne s'attendait pas à un tel périple. En ce mois de février 2001, au beau milieu de la caravane de l'EZLN, l'Armée zapatistes de libération nationale et de son emblématique sous-commandant Marcos, en route pour Mexico, l'enquêteur basque aux méthodes peu orthodoxes, se retrouve mêlé à de rocambolesques événements. Épaulé par Paco, un gamin de 14 ans tout droit sorti d'un bidonville, c'est dans un road-movie zapatiste improbable qu'Agirretxumetegi, poursuivi par Alfredo un minable truand local, confronté aux Monos blancos la garde rapprochée italienne de Marcos, qu'il découvre un pays de folie. Le tout au rythme lancinant de la chanson d'Hubert-Félix Thiéfaine « Pulque, mezcal y tequila » et des discours des 23 commandants zapatistes. Et toujours avec l'ombre de l'auteur Malcolm Lowry qui plane sur cette mirobolante expédition...

  • En Corse, un homme de la famille des Rogxeti est abattu par trois malfrats. Aglaé Boulu, commissaire en vacances sur l'île, est témoin du passage de la voiture qui a participé à ce meurtre. Elle s'engage dans cette enquête. Elle fait ainsi connaissance avec le capitaine Francesco Falcone, chargé de l'enquête. Le duo est conflictuel, Falcone ne supportant pas qu'elle s'immisce dans cette enquête, tout commissaire soit-elle ! Et puis... quel est le rapport avec cette histoire corse surgie du dix-huitième siècle, quand un certain Théodore de Neuhoff voulut entrer en guerre contre la République de Gênes et mettre la Corse à feu et à sang ? ...

  • Munera

    Eric Calatraba

    Au Yukon, dans le village indien d'Old Crow situé au delà du cercle polaire, des hommes disparaissent tandis qu'un gigantesque projet de l'industrie pétrolière menace le mode de vie des chasseurs cueilleurs. En Afrique, en Asie, des syndicalistes sont assassinés dans le milieu de l'exploitation minière.
    En parallèle, sur tous les continents, des hommes s'affrontent dans des combats clandestins tandis que des chasses à l'homme sont organisées. Quand un cadavre est repêché à Nice dans un sac en compagnie d'un coq, d'un singe, d'un chien et d'un serpent, l'affaire est confiée au capitaine Larcher et au commandant Lucchi. Sous l'égide de la DGSI, Larcher, expert en arts martiaux, s'infiltre parmi les gladiateurs. De son côté, Lucchi, ancien tireur d'élite, s'infiltre parmi les chasseurs d'homme. Commence alors, pour l'un et l'autre, une mission à haut risque...

  • Franck arrive d'Afghanistan. Viré de l'armée pour faute grave. Il se retrouve du jour au lendemain sur un quai de gare, accueilli par sa mère, sa copine et son bébé. Tout le monde comprend que Franck a encore échoué.
    Obligé de vivre dans l'appartement de sa mère, il découvre le quotidien, celui d'une vie qui s'est organisé autour des deux femmes, d'un père qui n'a jamais existé et une copine qui n'a été qu'une virgule sentimentale lors de ses permanences.
    Franck désespère.
    Mais voilà qu'au moment d'aller chercher pour la première fois son rejeton chez la nounou, il apprend qu'un autre homme est déjà venu...
    Il échoue dans l'unique bistrot du quartier et au détour d'un verre rencontre un vieux copain d'enfance - Stéphane.
    Stéphane lui propose de bosser pour lui : "il a des compétences, faut les exploiter".
    Lui connaît des gens qui peuvent avoir besoin de «services».
    Il lui fait rencontrer un vieux type, « le général » qui s'avère très proche d'un homme politique d'extrême-droite. Le général lui propose quelques «extra», des missions de sécurisation, de chauffeur, jusqu'à aller faire peur.
    Franck commence à gagner de l'argent, éveiller la suspicion de sa mère qui voit ne pas dans ces liasses de billets de l'argent très propre. Franck n'a jamais été un enfant de coeur.
    Puis vient une nouvelle mission, celle d'aller torturer une grand mère, ancienne secrétaire du parti d'extrême-droite et d'y récupérer des cahiers d'écolier.
    Dans le même temps, Franck continue de suivre sa femme, lui «emprunte» son téléphone portable et trouve des échanges de texto étranges... un homme cela se confirme. Franck va alors le traquer... comme à la guerre, et le massacrer Il rentre chez lui en rage, tombe sur sa mère, sa femme, son «bâtard» de fils», dans un coup de folie, il envisage de les tuer tous ! La police débarque alors. Stéphane est là. Stéphane est flic..

  • Antoine Spisser est obèse. Ça ne le définit pas, mais ça le décrit assez bien.
    Surtout quand il se retrouve en équilibre sur la rambarde d'un balcon à 15 mètres du sol.
    Mais ce qui l'a amené dans cette situation est une autre histoire.
    Et ce ne sont pas les copropriétaires de son petit immeuble qui vous diront le contraire.
    Enfin... Ceux qui sont encore en vie...

  • Soixante ans après la fin de la guerre, une équipe de braqueurs allemands sévit sur la ville.
    Leur cible : les parfumeries de la chaîne Martinaud. C'est le moment que choisit Lucien Borner, ancien milicien, pour faire son retour sur scène. Quel est le rapport ? Y en a-t-il un ? Ce n'est pas le problème d'Ernest Cafuron. Lui, ce qu'il veut, c'est que personne n'ennuie Linda, sa petite copine, qui travaille justement chez Martinaud. Et il ne faut pas l'énerver, Ernest...

  • La Confrérie des Louves est un « whodunnit » à l'anglaise croisé avec un polar classique. Il se compose de 7 chapitres correspondant chacun à un jour de la semaine et débute lorsqu'Edouard Schaeffer est retrouvé mort poignardé dans la cuisine de son restaurant, un soir où son épouse Denise reçoit chez eux ses trois amies d'enfance pour un dîner entre filles.
    Un témoin l'atteste: la meurtrière est l'une de ces quatre femmes, charge au commandant Hamelin de découvrir laquelle de ses suspectes est passée à l'acte.
    Etait-ce Denise, lassée de ses infidélités ? La belle Clara, dont le fils devait à Schaeffer une somme substantielle ? Clémence, l'artiste, avec la fille mineure de laquelle il entretenait une relation malsaine ? Ou enfin Maud, l'intello, dont il avait sciemment ruiné les espoirs de concevoir un enfant.
    Sacrée semaine en perspective pour Hamelin, et mauvais timing car ce même soir, lui qui a consacré une bonne partie de sa vie à retrouver le chauffard qui a décimé sa famille, est enfin mis sur la piste de l'indélicat.
    Au rythme d'interrogatoires qui virent tour à tour au jeu de massacre ou à la partie d'échecs, de fausses pistes en jeux de miroirs, Hamelin va découvrir que si les quatre femmes ont bien porté un coup mortel, c'était il y a trente ans, et que Schaeffer avait un ennemi bien plus dangereux, mieux dissimulé derrière les apparences.
    Celles-ci étant souvent trompeuses, c'est lui-même, Hamelin, qui a causé à son insu la mort de ses proches. Oui, décidément, sacrée semaine pour le commandant...

  • Jof Brigandet explore encore une fois les obsessions masculines. Plus provocateur que jamais, il démontre à travers les histoires de deux couples, à quel point il est illusoire de prétendre comprendre les femmes et quel danger cela représente de vouloir s´y essayer. L´auteur nous livre deux textes où les quotidiens de Case, l´écrivain et de Jean, le professeur de dessin à la retraite, effrayants tant ils nous sont proches, deviennent des théâtres burlesques aux acteurs éperdus.

  • Castellac était un village apparemment tranquille jusqu'au jour où son maire est retrouvé raide mort dans la garrigue. Pénélope Cissé, officier de police du commissariat de Sète, va devoir fouiller dans le passé trouble du village pour retrouver l'assassin de Monsieur le Maire. Elle va être confrontée à quelques habitants pittoresques mais pas toujours très coopérants, protégeant leurs petits secrets et peu amènes à l'égard de ces « étrangers », les nouveaux habitants venus du nord, ou cette flic Africaine qui fouine dans leurs histoires.

  • Haïku

    Eric Calatraba

    Un jeune flic fou d'opéra et de moto se retrouve associé à un vieux baroudeur qui pense avoir tout vu pour enquêter sur une série de crimes peu ordinaires orchestrés par un virtuose du sabre japonais. Comble du raffinement, l'assassin illustre ses meurtres d'Haïkus. Si l'aventure démarre dans le cadre ensoleillé de la côte d'azur, elle entraînera Raphaël de Genève à Kyoto après une étape à Vladivostok, dans le sillage d'un maître de l'Aïkido qui ne lui est peut-être pas si étranger.

  • Dans ce roman choral, Valérie Allam nous conte l'histoire de quatre femmes. Rien ne devait les faire se rencontrer, et pourtant... Les mauvais tours que sait jouer la vie pour les unes, le déterminisme social, pour les autres vont les conduire à fréquenter les mêmes lieux. Dès lors, leurs destins seront scellés. Entraide et trahisons pour sauver ce qui peut encore l'être deviendra leur quotidien. Le combat de ces femmes est un conte moderne et noir, un constat de ce que notre monde d'aujourd'hui peut devenir pour chacun d'entre nous...

  • Eddie Grist, ancien policier à Inverness, est de retour sur Stroma, son île natale, au nord de l'Ecosse. Il y retrouve ses parents, avec qui il a noué des relations difficiles, ainsi que ses rares amis. Mais à peine a-t-il pris ses marques qu'un squelette est découvert sur le chantier d'une résidence secondaire. Malgré son père, notable influent de l'île, Eddie ne pourra s'empêcher de se mêler à l'enquête. enquête officiellement confiée à Moira Holm, amour de jeunesse d'Eddie, qui a, elle aussi, quelques comptes à régler avec la communauté silencieuse de Stroma.

  • Cécile, obligée de déménager suite à une déception sentimentale aurait-elle trouvé son ange-gardien en s'installant dans le quartier des Batignolles ? Toujours est-il que ses problèmes se règlent les uns après les autres, de manière pour le moins expéditive. Simple hasard ou intervention extérieure ?
    Quel rôle joue son voisin, Servais Marcuse, un grand-père débonnaire qui vit dans les souvenirs d'une vie aventureuse ?
    Aurait-il repris du service pour les beaux yeux de sa nouvelle voisine ? L'aurait-il côtoyée dans une vie antérieure ? Il faudra attendre les dernières pages de ce roman pour dénouer les fils, découvrir les secrets et les motivations de chacun des personnages de ce nouveau polar de Philippe Setbon.

  • Tunnel

    Eric Courtial

    Le commissaire Furnon a depuis peu pris les commandes du SRPJ de Lyon.
    En ce premier jour des vacances de Pâques, il se prépare à passer un week-end paisible en compagnie de sa femme.
    C'est, malheureusement pour lui, le jour que choisit un gang audacieux pour déclencher le plus gros hold-up jamais opéré à Lyon. Les malfaiteurs ont échafaudé un scénario implacable. Ils sont très déterminés et le montrent rapidement. Les forces de l'ordre se trouvent confrontées à une situation telle qu'ils n'en ont encore jamais connue.

  • Dans « L'île des hommes déchus », Guilllaume Audru mettait en scène des hommes rudes, se débattant avec leurs démons dans l'île de Stroma,au nord de L'Ecosse.
    Quatre ans ont passé depuis ces événements.
    Que se passe-t-il quand deux petits vieux sont libérés de prison pour bonne conduite et cherchent à se venger ?
    Que se passe-t-il quand deux frères que tout oppose décident de travailler ensemble dans un commerce illégal mais très lucratif ?
    Que se passe-t-il quand une inspectrice de police, têtue et déçue par ces hommes, se lance sur leur piste ? Réponse dans LES CHIENS DES CAIRNGORMS.

  • La commissaire parisienne Aglaëe Boulu et le lieutenant corse Francesco Falcone forment un tandem détonnant.
    Leur enquête les emmènera à travers une Corse fidèle à sa tradition, avec ses paysages, ses montagnes et ses villages perdus. Et ils croiseront des personnages attachants. Mais d'autres, aussi, qu'il aurait mieux valu éviter.

  • On n'en meurt pas, c'est vrai, mais leur morsure fait mal et c'est ce que va apprendre à ses dépens le capitaine de police Gérard Escaude. Une femme retrouvée poignardée dans sa maison, et voilà comment, de Toulouse à Paris en passant par Montauban ou les Pyrénées, ce condé à l'ancienne, spirituel et amateur de spiritueux, va voir plusieurs bêtes à sang froid valser autour de son enquête.

  • Qui en voulait à Laura Fournieux au point de l'assommer et de la jeter, encore vivante, au fond d'une crevasse ? C'est ce que devra découvrir Vincent Erno, commissaire à Chambéry, qui pourra enfin s'arracher à son ennui et aux copies des nus du peintre Egon Schiele... Il ira de surprise en surprise en découvrant une multitude de pistes et autant d'assassins potentiels. Qui, des barons de la politique locale, des guides de haute montagne, des membres de la secte du "Nouveau pardon", du patron du bar "le Quatre Sans Cul", qui en voulait à Laura Fournieux ?

  • Gurs 10.39

    Patrick Amand

    Gregorio Valmy n'avait plus qu'à informer le client que son père était mort accidentellement, en pleine campagne poitevine et encaisser son chèque.
    Mais l'enquête ne devait pas s'arrêter là, plongeant Valmy et son fidèle Jéjé dans les méandres de l'Histoire, celle de la guerre civile espagnole, des Brigades Internationales aux camps d'internement français. De 1936 à 1944. Dans le même temps, la ville retient son souffle : quelqu'un s'amuse à pendre d'honnêtes habitants, de-ci, de-là. Un serial killer à Poitiers ? Du jamais vu.

empty