Christian Navarro

  • Amaury est-il ce garçon si dévoué comme il tente de le faire croire, ou n'est-il qu'un monstre sanguinaire ?

    Un roman surprenant à l'écriture soignée et à l'intrigue bien tissée !

  • Après l'accident qui a tué ses parents, Angélique sort du coma. Elle se rend au cimetière et, promenant son regard alentour, elle remarque une tombe qui porte en belles lettres d'or, son nom, sa date de naissance et la date de. sa mort : 31 décembre.
    Le mystère s'épaissit quand elle découvre des lettres cachées dans le tiroir secret d'une vieille commode - des lettres qui datent d'une quarantaine d'années et qui lui sont adressées.
    Comment est-ce possible ? Elle n'a que vingt ans. S'agit-il d'un mauvais rêve ? d'une machination ?... Et qui est-elle, elle-même ?

  • BOULOGNE-SUR-MER - Fin des années 50 - Tout, en ce jour d'automne, aurait pu se passer dans la douceur. La foule venue nombreuse sur la place de la mairie pousse des cris de joie.
    Pourtant, l'homme en embuscade derrière la fenêtre de sa chambre d'hôtel ne semble pas partager les mêmes sentiments. Le doigt crispé sur la gâchette de son Mauser et l'oeil vissé au réticule de sa lunette, il se tient prêt.
    L'attente est longue, très longue...
    Qui est la cible ? Le maire ? Le sous-préfet, un député, un ancien ministre ? Qui ?
    Soudain, tout s'accélère... et... et une balle transperce l'air...
    L'auteur mêle, dans ce "Little Polar", l'Histoire et la fiction. D'une manière très réaliste et, avec force détails, il entretient le suspens avec une grande maîtrise, jusqu'à la chute finale.

  • BOULOGNE - 1960 - L'homme roule à vive allure sur cette route de campagne. Il fait nuit, il pleut, la route est glissante.
    Soudain, c'est l'accident ! Etait-ce un animal, une personne, un enfant ? Le choc a été violent !
    L'homme redémarre. Il ne peut se permettre d'attendre la gendarmerie. Elle lui poserait trop de questions sur son emploi du temps. Et puis on ferait vite le lien avec. avec. avec l'autre.
    L'intrigue s'installe au fils des pages. La chute de l'histoire est-elle juste ou injuste ? Très cruelle, elle l'est certainement !
    La vengeance du destin...

empty