Charoumu

  • Lorsque Angéla Farelli se laisse enfin convaincre par son amie Lucette de l'accompagner dans sa randonnée annuelle au Sahara, elle s'attend à un voyage serein consacré à la contemplation de paysages magnifiques, en compagnie de Touaregs accueillants et de chameaux placides. Très observatrice, Lucette remarque rapidement que parmi les neuf marcheurs qui participent avec elles au circuit Fastueuse Tadrart dans le sud-est algérien, plusieurs ne sont pas venus par amour du désert. certains pourraient même ne pas être ce qu'ils prétendent. De fait, le groupe se compose de personnages assez inhabituels : entre autres, le Scorpion, pilleur international d'oeuvres d'art et de trésors archéologiques, deux agents d'Interpol lancés à ses trousses, des mercenaires engagés pour un mystérieux contrat, tous camouflés sous des rôles divers. Les moins inquiétants seraient probablement Nadine, une violoniste particulièrement fatiguée, Vincent qui remplace à sa demande un ami biochimiste avec lequel il a échangé son passeport, et la journaliste Marine Tabot venue interviewer incognito un brillant chercheur et un ancien champion sportif, également du voyage.

    De nombreuses épreuves, mais aussi l'amour, attendent Angéla et ses compagnons d'infortune entraînés dans une aventure stupéfiante.

  • Comment Madeleine pourrait-elle oublier l'été 66 au cours duquel elle a découvert l'amour sous les traits de James Melvin, l'ingénieur du chantier tout proche ?... Mais l'amour n'était pas seul au rendez-vous : deuils, disparitions, séparations l'accompagnaient, étroitement mêlés à la vie quotidienne de Brénaz, un village (fictif) du Vercors. Anéantie par la mort de son père Jean Beaujard dans un accident de voiture, et le départ de James qui n'a plus donné de nouvelles, Madeleine s'est laissé convaincre par son parrain d'épouser son autre filleul, le beau Geoffrey Darsac.
    Douze ans plus tard, alors qu'elle s'étiole dans une union sans amour, la découverte dans une ancienne carrière du corps de Justine Courtois, la vieille institutrice disparue en 66, marque un nouveau tournant dans son existence. Apparemment toujours épris, James réapparaît au moment où Madeleine qui n'a cessé de l'aimer récupère son héritage escamoté. Le commissaire Malevoix chargé d'élucider le meurtre de Justine en soupçonne rapidement d'autres derrière les évènements de l'été 66 et multiplie les interrogatoires. Lui-même se pose beaucoup de questions.
    Quelles relations entretenaient à l'époque James et Justine ? L'ingénieur est-il aussi sincère et désintéressé qu'il le paraît ? Y a-t-il, comme il le suggère, un lien entre le meurtre de la vieille dame et une trahison dans le maquis en 44 ?... Qui a empoisonné Claire Flavart, en pleine fête, moins d'une semaine avant son mariage ? Betty Maurel est-elle bien partie au Canada ? Où se trouve Geoffrey Darsac, son principal suspect, dont on a perdu la trace ? N'a-t-on pas trafiqué la voiture de Jean Beaujard ? Pourquoi Bertrand Pommières s'est-il donné tant de mal pour marier ses deux filleuls qui ne s'aimaient pas ? Que penser de Louis Batteux, le Simplet du village, jugé inoffensif ?... Et surtout, qui a enlevé Madeleine, la frêle jeune femme souvent présente dans ses pensées ?

    L'été 78 se révèlera finalement aussi fertile en émotions que celui de l'année 66...

empty