Europe

  • Cendrillon, Barbe Bleue et autre corbeau de la fable... Les héros des contes d'antan ont bercé notre enfance. Ils nous ont ouvert la porte d'un monde où les gentils se mariaient et avaient beaucoup d'enfants, les méchants étaient occis prestement et les imprudents châtiés. Un monde merveilleux où la morale et la justice seraient toujours sauves.

    D'une plume alerte et dévastatrice, Gérard Jugnot révise Perrault, La Fontaine et Grimm à l'aune de notre époque formidable, et tout le monde en prend pour son grade ! Des contes mordants, politiquement incorrects et délicieusement vachards.

  • Le vagabond des étoiles Nouv.

    Des livres de Jack London, il y en a beaucoup.
    Mais les grands livres de cet auteur se comptent sur les doigts des deux mains.
    Depuis 1925, personne n'avait jamais retraduit cet immense roman, pas même la Pléiade.
    Voici enfin la traduction intégrale de ce chef d'oeuvre de la littérature anticarcérale, également roman précurseur des littératures de l'imaginaire.

  • Avec ce nouveau volume des Contes des sages, l'auteur retranscrit les légendes issues de siècles de tradition orale. Dédaignée par l'envahisseur romain, la culture celte est pourtant ardente et spirituelle, et ses symboles sont universels. Elle a fort heureusement survécu ; ces contes nous restituent son univers foisonnant de sagacité et d'images émouvantes. Pour raconter l'imaginaire celtique il fallait un barde, tant la musicalité et la poésie infusées dans ces contes et légendes s'entrelacent avec la sagesse. Ces Contes des sages celtes s'égrènent donc aux mélodies des harpes. On entre dans la forêt enchantée, dans l'océan de fougères de la déesse et l'antre du farouche protecteur du chaudron des rois. La poésie en est la porte. Au pays celte, elle fait loi. Car ici, la langue de bois retrouve sa force évocatrice et son sens originel. Un univers de druides, de bardes et d'enchanteresses rassemblé pour une fête bucolique, servi par une iconographie soignée. Patrick Fischmann y conduit une épopée généreuse en conteur amoureux du monde.

  • Des Contes de Grimm, on ne connaît guère en France que les plus célèbres, encore est-ce à la faveur d'une confusion, puisque, pour le grand public, ils appartiennent bien plus au monde du dessin animé qu'aux deux savants allemands qui les ont relevés pour les sauver de l'oubli.
    Pourtant, tels que les frères Grimm les ont patiemment recueillis et transcits, ils sont une des sources les plus profondes du romantisme allemand et ont droit à une place de choix dans la littérature universelle. Si humbles soient-ils à l'origine, ils lui ont en effet fourni non seulement le « il était une fois » qui est le début de tout roman, mais d'inépuisables sujets de réflexion sur ses commencements et ses fins : les contes de Kafka seraient pour une part inconcevables sans ce qu'ils doivent aux Märchen, et Brecht avait de très bonnes raisons d'imiter Grimm dans l'un de ses plus beaux poèmes.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La Mythologie viking

    Neil Gaiman

    La légende raconte qu'il existerait neuf mondes, reliés par Yggdrasil, le frêne puissant et parfait. C'est là le théâtre des aventures d'Odin, le plus grand et ancien dieu, Père de tout ; de son fils aîné Thor, fort et tumultueux, armé de Mjollnir, son légendaire marteau ; et de Loki, séduisant, rusé et manipulateur inégalable. Dieux trop humains, parfois sages, souvent impétueux, quelquefois tricheurs, ils guerroient, se défient et se trahissent. Jusqu'à Ragnarok, la fin de toutes choses.
    Voici leur histoire, rapportée par Neil Gaiman, le plus grand des conteurs.

  • Saviez-vous que l'expression « être saisi de panique » faisait référence au dieu Pan ?
    « Une force titanesque », « tomber de Charybde en Scylla », « un talon d'Achille », sirène, typhon, python, méduse, autant de mots et expressions qui habitent, sans que nous y pensions, notre langue de tous les jours et qui sont issus des grands mythes grecs. Ce livre se propose de réveiller ces références en racontant les histoires magnifiques d'où elles nous sont venues. À travers de nombreux extraits de textes originaux, Luc Ferry nous entraîne à la découverte des mythes grecs et nous propose des clés d'interprétations philosophiques.
    De la création du monde à l'avènement des Olympiens, revisitez la mythologie grecque et partez à la rencontre de ses héros légendaires !

  • Ragnarr, le Viking dans toute sa gloire, sillonne les mers en quête d'exploits. Mais lorsqu'il s'élance à la conquête de l'Angleterre, il affronte un sort funeste : il est précipité dans une fosse aux serpents. Là, il déclame son chant funèbre, le Chant de Kraka, un somptueux poème scaldique. Ses redoutables fils, Ivarr sans Os, Hvitserkr le vigoureux, Björn Flanc de Fer et Sigurôr Serpent dans l'oeil, viendront assouvir une horrible vengeance sur son meurtrier, le roi Ella d'Angleterre.
    La Saga de Ragnarr loobrok, ici accompagnée de la traduction du Dit des Fils de Ragnarr et du Chant de Kraka, est un chef-d'oeuvre de la littérature scandinave ancienne. Elle hante l'Occident depuis des siècles ; aujourd'hui, la série Vikings lui est consacrée.

  • Il aura suffit d'une rose pour sceller le sort de la Belle... Pour sauver son père d'une mort certaine, elle accepte de vivre dans le château de la Bête. Mais la laideur du monstre révèle peu à peu une âme pure, et dans ce pays enchanté, les élans du coeur et la beauté intérieure triomphent toujours...

    Ce conte est suivi de Aurore et Aimée, Belote et Laidronette, Conte du pêcheur et du voyageur, Joliette, La Curiosité, La Veuve et ses deux filles, Le Prince Charmant, Le Prince Chéri et Le Prince Fatal et le Prince Fortuné.

    - Objet d'étude : Le monstre, aux limites de l'humain - Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes - Prolongement : le film de Cocteau ; Portrait d'Antonietta Gonsalvus par Lavinia Fontana Classes de sixièmes.

  • Il y a fort longtemps, un vaillant chevalier combattait les méchants, tuait des dragons et sauvait les demoiselles en détresse. Il se croyait bon, gentil et plein d'amour. Il était très fier de sa magnifique armure qui brillait de mille feux, et ne la quittait jamais, même pour dormir. Seulement, un beau jour, en voulant l'enlever, il se retrouva coincé...
    Ainsi commença pour lui une quête initiatique, à la recherche de sa véritable identité, au gré de rencontres insolites et d'épreuves riches d'enseignement. En parvenant au « Sommet de la Vérité », il deviendra alors ce qu'il n'avait jamais cessé d'être, un homme au coeur pur, libre de toute illusion et de peur.
    Cette nouvelle quête du Graal, d'un humour délicieux, fait partie de ces « grands petits livres » comme Le Petit Prince et Jonathan Livingston le goéland. La limpidité, la profondeur du Chevalier à l'armure rouillée, qui parle au coeur et à l'âme, en font un conte d'une portée universelle.

  • Il était une fois un garçon nommé Kay et une fille appelée Gerda, qui s'aimaient comme un frère et une soeur. Leur plus grand plaisir était de jouer à l'ombre des rosiers.
    Un jour, un méchant sorcier fabriqua un miroir maléfique dans lequel tout ce qui se reflétait de beau devenait laid. Alors qu'il volait dans le ciel, le miroir lui échappa et se brisa en milliards d'éclats qui vinrent se ficher dans les yeux ou le coeur de ceux qui se trouvaient sur leur passage. C'est ce qui arriva à Kay.
    À partir de cet instant, il devint méchant et se mit à détester tout ce qui était beau, en particulier les roses...

  • Peter Pan

    James Matthew Barrie

    Dans la nuit londonienne, un enfant parti à la recherche de son ombre vient réveiller Wendy et ses deux frères. Qui est-il et d'où vient-il donc, ce garçon vêtu de feuilles qui ne connaît pas son âge et ignore ce qu'est un baiser ? Intrigués par Peter Pan et par la fée Clochette qui l'accompagne, les trois enfants les suivent au pays de l'Imaginaire, sur une île merveilleuse, où les enfants perdus, le capitaine Crochet et de nombreuses aventures les attendent.
    Mais peut-on se réfugier dans l'imaginaire pour toujours et refuser de devenir adulte ?

  • "Le lendemain matin qui suivra son mariage, ton coeur se brisera et tu ne seras plus qu'écume de mer." Dans un fabuleux château au plus profond des flots vit une petite sirène qui rêve ardemment d'approcher le monde des hommes. Sa visite à la sorcière des mers lui permettra d'exaucer un voeu... mais à quel prix ? Ce recueil rassemble des contes aussi célèbres que La Petite Sirène, Les Habits neufs de l'empereur, La Princesse au petit pois, Le Vaillant Petit Soldat de plomb, Ib et la petite Christine, Le Vilain Petit Canard ou encore La Petite Fille aux allumettes.
    Objet d'étude : Imaginer des univers nouveaux ; Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes ; Prolongements : A la découverte d'une oeuvre d'art : la statue de La Petite Sirène - La tradition du conte en France : Charles Perrault. Classe de cinquième.

  • Fils d'un homme épris de légendes gaéliques et d'une femme de lettres à l'imagination fertile, Oscar Wilde (1854-1900) a dès son enfance entendu beaucoup de contes. Il dira plus tard qu'il tire son aisance d'élocution de cette période. Wilde n'aura de cesse de raconter. À Paris, ses conversations avec des écrivains tels que Catulle Mendès, Marcel Schwob et Jean Lorrain seront souvent émaillées de ces histoires et poèmes en prose divers. Il semble même que l'histoire fantastique de Dorian Gray n'a d'abord été qu'une anecdote rapportée au cours d'un souper. Avec ses thèmes médiévaux, L'auberge des songes s'inspire des cours d'amour, de Dante et du folklore irlandais.

  • «oeuvre prodigieuse et définitive», La Légende de la Mort reste à ce jour le travail de collectage le plus complet de toutes les traditions, légendes, contes, dictons, superstitions et croyances sur la Mort jamais effectué en Bretagne. Comme le note Claude Seignolle dans la préface d'une précédente édition, «nombreux étaient les chercheurs, patients et attentifs à l'âme bretonne, qui puisèrent à pleins carnets dans la connaissance populaire : La Villemarqué, Souvestre, Sébillot, Luzel, Le Braz enfin... On pouvait alors trouver dans les villages une profusion de sachants qui propageaient, de bouche à oreille, de pures connaissances venues des temps celtiques, à la trame encore intacte malgré les interprétations et les déviations apportées parla religion chrétienne». Cet ouvrage, fondateur des littératures de l'imaginaire, en est le plus convaincant témoignage. Enfin, cette édition est complétée par l'indispensable appareil critique du grand spécialiste, Georges Dottin, qui y compare l'ensemble de ces traditions avec leurs pendants dans les cultures des différents pays celtiques.

  • Voici rééditée pour la 4 ème fois cette seule édition intégrale com- mentée de l'ensemble des 201 contes des frères Grimm auxquels sont joints les 28 textes qu'ils ont supprimés dans la dernière mouture de leur recueil, et 10 légendes pour les enfants.
    Nous l'avons cette fois réédité en 1 volume de 1175 pages.
    Extrait de la presse unanime et élogieuse à la sortie du livre en 2009.
    Enfin paraît en France la première édition intégrale des 239 contes collectés par les frères Grimm, y compris les censurés, y compris les retranchés. Cette édition est indis- pensable à tous ceux qui aiment les livres. (...) Il y a au fond du conte, continuant de rêver, en état de rébellion à l'état pur, en état de splendeur à l'état pur, un jadis animal aussi intraitable que l'enfant incorrigible.
    Pascal Quignard, Le Monde des livres Les contes des Grimm doivent leur magie à la souffrance qui les fixe et la liberté qui les porte. (...) La plupart des auteurs feraient de cet enfer des machines moralistes, des manuels édifiants, ou, pire encore, des romans psychologiques. Ici, rien de tel. Lire est un acte libre.
    L'imagination est l'action : elle va vite, comme une vie courte réduite à l'essentiel.
    Philippe Lançon, Libération Classées au patrimoine mondial de l'Unesco, les 239 histoires recueillies par les frères Grimm, « vivent encore aujourd'hui », comme on dit de leurs héros.
    Cette nouvelle traduction leur rend fraîcheur et rugosité.
    Isabelle Rüf, Le temps Soit donc deux beaux volumes, copieusement annotés et soigneusement illustrés (...). Postface, notes copieuses, index précis : l'appareil critique est sans faille, mais jamais pesant - libre au lecteur de choisir de l'oublier ou d'en faire son miel.
    Nathalie Crom, Télérama

  • Le diable n'en est sûrement pas à son premier tour lorsqu'il brise le miroir de la Reine des Neiges ; des milliers d'éclats de verre se dispersent aux quatre coins de la Terre. Pour Gerda, c'est le début d'un long périple au travers d'une contrée merveilleuse. Dans sa quête, elle interroge fleurs et animaux, vent et soleil, et suit la trace de Kay, son ami disparu, qu'un bout de verre a envoûté...

    La Reine des Neiges est suivie de La Petite Poucette, Les Fleurs de la petite Ida, La Cloche et Les Cygnes sauvages.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Réveillonner en compagnie d'Alphonse Daudet et Joseph Kessel, admirer la crèche de Jean Giono, assister à la distribution des cadeaux avec Fédor Dostoïevski et comploter avec Alphonse Allais, Dieu et le père Noël... Entre émotion et poésie, grincements de dents et éclats de rire, succombez à la magie de Noël.
      Un petit livre à offrir ou à se faire offrir!

  • Trois contes de fantômes propose trois nouvelles fantastiques écrites par Guy de Maupassant, choisies et illustrées par Camille Garoche, véritable orfèvre du papier découpé.

    Apparition s'intéresse à une histoire étrange survenue au marquis de la Tour-Samuel, alors qu'il était âgé d'une vingtaine d'années, et qui le hante depuis...
    Le Tic est le récit d'un père, affligé d'un tic singulier, qui raconte les mystérieuses raisons qui incitent sa fille à porter un gant à la main gauche...
    Enfin, La Mort nous immerge dans les souvenirs du narrateur dont la femme est morte, lorsque d'étranges phénomènes se produisent...

    Trois contes de fantômes propose trois nouvelles fantastiques écrites par Guy de Maupassant, choisies et illustrées par Camille Garoche, véritable orfèvre du papier découpé.

  • Italo Calvino a fouillé dans la mémoire des régions italiennes, dont il a souvent transcrit ou réécrit le patois pour constituer ce recueil de contes. Travail de chercheur, d'ethnographe et surtout d'écrivain qu'il aborda avec curiosité pour se trouver jeté dans le monde fantastique du merveilleux populaire italien. Entre ironie et poésie, ces textes courts sont souvent de petites fables philosophiques qui s'adressent plus aux adultes qu'aux enfants.

  • Perceval le Gallois ou le Conte du Graal Perlesvaus, le Haut Livre du Graal Merlin et Arthur : le Graal et le Royaume Le Livre de Caradoc Le Chevalier à l'épée Hunbaut La Demoiselle à la mule L'Âtre périlleux Gliglois Méraugis de Portlesguez Le Roman de Jaufré Blandin de Cornouaille Les Merveilles de Rigomer Meliador Le Chevalier au papegau

  • Ce nouveau volume des "Contes des sages" convoque le Moyen Âge imaginaire... C'est le temps des chimères et des dragons, des chevaliers preux ou lâches, de l'amour courtois ou sauvage, des loups-garous, de la chevalerie, etc. Troubadours et trouvères parcouraient le pays pour psalmodier, chanter, réciter, raconter et puisaient leur inspiration dans les chansons de geste, les poèmes lyriques. Ce recueil, à sa façon, leur fait écho, et nous plonge habilement dans ces textes parfois cousus de « merveilleux ».

    A partir de ce corpus particulièrement riche et séduisant, ces Contes des sages du Moyen Âge mêlent des contes classiques connus à des contes de sagesse populaire choisis parmi les nombreux fabliaux, en passant par les premières formes médiévales du conte merveilleux et les légendes.

  • À l'évocation de la Scandinavie, surgissent presque instantanément les images d'un Viking, d'Odin, de Thor, des elfes, des trolls, des rennes mais aussi des fjords immenses, des glaciers immaculés, et des aurores boréales... Dans cette extraordinaire géographie, le voyage de l'imaginaire vous contera la fascinante mythologie viking, dont les Eddas et les Sagas islandaises ont gardé la mémoire. L'ouvrage s'attèle aussi à l'univers méconnu des premiers habitants de la péninsule scandinave, les Sami anciennement nommés Lapons. D'étranges résonances entre les histoires des Germains du Nord originaire du Danemark, devenus, au gré des siècles suédois, norvégiens puis islandais, et les mythes ancestraux autochtones, nous emmènerons dans le monde de la magie, boussole boréale de ce recueil.

    Incontournables facettes de cette navigation, les métamorphoses, les visions et autres prémonitions accompagnent le héros divin comme celui du quotidien, celui des contes populaires, dans le plus important des périples : celui de sa destinée. Là où spoliation, avidité, trahison existent, luttent, excitent, se joue la possibilité de la cohabitation harmonieuse entre soi et le tout.

    C'est suivant cet élan qu'Anna Lazowski parvient à nous transmettre la spiritualité, les symboles, allégories et motifs de ce corpus exceptionnel, dont l'écrin iconographique sert subtilement les reliefs et la profondeur.

  • Les Lapons, ou les Same comme ils se nomment, ne sont que 100.000 aujourd'hui, répartis entre le nord de la Scandinavie et le nord de la Russie, si près de l'Arctique que les Européens imaginent que Père Noël habite dans leur pays. Les Lapons, eux, ne croient pas au Père Noël. En revanche ils gardent leurs croyances ancestrales et vénèrent l'aurore boréale, le Soleil et la Lune, ainsi que le Dieu du tonnerre qui combat les trolls maléfiques.
    Ils racontent encore de nos jours des quantités d'histoires sur les terribles ogres-stalos qui attaquent les humains mais qui sont finalement vaincus à cause de leur bêtise.
    Dans les légendes apparaissent également des chamanes qui en accédant aux divinités et aux esprits peuvent aider les gens à combattre les revenants et à soigner les maladies dues à la sorcellerie.
    Depuis la nuit des temps, les Lapons, peuple nomade, vivent de l'élevage de rennes et de la chasse. Et les animaux qu'ils connaissent si bien apparaissent souvent dans les contes et légendes. On apprend notamment comment à l'aube des temps les rennes appartenaient à la fille du Soleil, tandis que les gobelins souterrains disposaient de toutes les richesses de la terre. Des contes merveilleux riches en rebondissements racontent comment ces cadeaux précieux ont étaient donnés aux Lapons et pourquoi ils n'ont pas pu les conserver.

empty