• Personne ne parlera de nous lorsque nous serons morts Nouv.

    Une magnifique fresque qui mêle les destins de personnages aux sexualités et origines différentes, dans les Pyrénées Orientales des années 40. Guerre d'Espagne, misère humaine, exode massif de la retirada, camp de rétention de Rivesaltes, un crime politique dans la complicité des humanitaires... Gil Graff nous restitue les heures noires du pays catalan du nord, avec maestria. Tous ces invisibles ordinaires et magnifiques tissent une histoire dans l'Histoire, celle de la guerre d'Espagne, de la retirada, des grandes inondations de 1940, des camps de tragique mémoire, jusqu'aux élections de 2002.

  • Méfiez-vous des adolescentes ! Elvira est un phénomène, qui se souvient de tout, même de sa naissance ; dès trois ans elle consigne dans un journal ses réflexions et les petits événements de ses vacances au Barcarès... Elvira sait ce qu'elle veut et elle a retenu une leçon : lorsque quelque chose te complique la vie, couic ! tords-lui le cou. On supprime bien une portée de chiots... Immorale certes, mais jubilatoire avant tout, Gil Graff donne dans ce nouveau roman une certaine version de l'adolescence, monstrueuse et sans concession. C'est pourtant à cet âge-là que les filles sont les plus jolies : gare aux sales gamines qui avancent masquées...

  • Requiem pour une racaille

    Gil Graff

    Tout aurait pu être rose pour les habitants de Villonne, si seulement les cafards étaient remplacés par des citrouilles et les chiens errants par des princes charmants. Julien doit faire avec un appartement minable perché en haut d'une tour dans la zone de la cité de Villonne, une mère mourante et un Frère simplet. Le changement d'une nouvelle société est en route et Julien, qui choisit son camp, se retrouve impliqué de très près dans la réorganisation de la cité. Il faut exterminer les cloportes sans état d'âme, sélectionner les plus forts et mettre les plus dociles et les plus fragiles à leur service. Telle est désormais la réalité de Villonne. Des Elfes voudront s'échapper de ce nouvel ordre. Une jeune ébouriffée et son drôle de prince les prendront sous leurs ailes. Un vieil illuminé leur comptera une fable laissant entrevoir une issue aux allures Féeriques. Sauf que, bien sûr, la réalité les rattrape. Ça n'existe pas les contes de fées... Même si, dans cette histoire aussi, on arrache des coeurs d'enfants.

  • Ceret noir

    Gil Graff

    Gil Graff est l´auteur d´une dizaine de romans.
    Dans ce septième livre publié, elle demeure fidèle au roman noir et s´attache à développer la psychologie de personnages ordinaires toujours à la limite de la folie.


    Quand on perd une dent, l´usage veut qu´on la dépose dans un coffret ou sous son oreiller afin que la petite souris vienne en catimini l´échanger contre une pièce. Peut-être aurait-il mieux valu que Samuel, voyageur sans bagages, s´abstienne de perpétuer la tradition lorsqu´il dormait à la belle étoile, à Céret, sous le pont du Diable...

    Dans ce nouveau roman, Gil Graff se laisse aller au romantisme, certes sombre, et explore le pouvoir de l´écriture qui, les soirs de grisaille, brouille les contours du réel pour qu´advienne le surnaturel.

  • Catalan psycho

    Gil Graff

    Et si les serials killers d'aujourd'hui étaient les croquemitaines d'autrefois ? Il est des villages comme "El Forat dels innocents", un peu hors du temps et de tout tracé touristique, où tout est paisible et à sa place et où on ne pourrait imaginer tomber entre les mains de tels monstres. Et pourtant...

  • L'air du temps

    Gil Graff

    Yan et Jeff sont deux comédiens qui galèrent en attendant la chance de leur vie. Pour patienter, Yan passe d'un mec à l'autre et fantasme sur sa gloire prochaine ; quant à Jeff, il rêve à la rencontre avec Alain Delon qui fera forcément décoller sa carrière... Tout change quand Yan rencontre une jeune comédienne dont il tombe, lui l'homo convaincu et exclusif, éperdument amoureux.

empty