Lonnrot

  • Souvent méprisé, le genre policier est un outil précieux pour comprendre les phénomènes sociaux. Né au cours du dix-neuvième siècle, le genre policier a toujours accompagné les transformations sociales et a toujours su en rendre compte. Selon Fernando STEFANICH, la société contemporaine fonctionnerait comme un polar ; telle est la thèse, osée et lucide, d'un ouvrage passionnant qui offre les clefs pour interpréter la société contemporaine.

  • Mendelssohn était professeur de littérature latino-américaine à la Sorbonne, il fut retrouvé pendu dans son bureau. Le narrateur, dont nous ne saurons jamais le nom, évoque cette mort et découvre des similitudes avec un autre mort à Nuremberg, cinq siècles auparavant.

  • Étonnante histoire que celle du tango ! Né à la fin du dix-neuvième siècle à Buenos Aires, il saura conquérir le monde entier. Mais que se cache derrière cette danse suggestive et sensuelle ? Philippe A. Ménard voit le tango comme un duel, un duel qui se danse, un duel qui est la représentation, la mise en scène de l'histoire argentine. L'ouvrage comporte un essai, des paroles en édition bilingue, un dictionnaire de lunfardo et un dictionnaire des noms qui ont contribué à bâtir la renommée du tango. Tango constitue désormais un ouvrage de référence incontournable.

  • « De tous les instruments de l'homme, le plus étonnant est, sans aucun doute, le livre. Les autres sont des prolongements de son corps. Le microscope et le télescope sont des prolongements de sa vue ; le téléphone est un prolongement de sa voix ; nous avons aussi la charrue et l'épée, prolongement de son bras. Mais le livre est autre chose : le livre est un prolongement de sa mémoire et de son imagination. » J.L. Borges.

    Dans ce livre, Edvard Lönnrot nous fait découvrir l'univers de celui qui fut l'un des génies du vingtième siècle. Borges : l'homme derrière le miroir constitue un ouvrage de référence pour débutants et initiés. Il comporte un essai d'autobiographie, un dictionnaire et des extraits de sa production.

  • Maradona

    Philippe A. Ménard

    Maradona est un personnage controversé. Saint pour les uns ; démon pour les autres. Sans doute le meilleur joueur de tous les temps, il est loin de faire l'unanimité. Comment expliquer une telle ambigüité ? Pourquoi sa célébrité dépasse-t-elle le cadre su sport ?
    Dans cet ouvrage, l'auteur décortique la mécanique du mythe Maradona, un mythe qui à la fois cristallise la contemporanéité postmoderne et s'enracine dans un passé archaïque.

empty