Sciences humaines & sociales

  • Sur les deux rives du boulevard de Clichy coule le vice. Tout commence, ou presque, au XIXe siècle. Les lorettes qui ne fréquentaient pas assidûment leur Notre-Dame, arrondissaient leurs maigres salaires de cousettes en négociant leurs charmes. Elles ont une ambition : devenir l une de ces courtisanes dont les hôtels particuliers se dressent à deux pas des galetas où elles ont débuté leur carrière. Au fil des ans, toute une société parallèle se constitue où se croisent voyous, artistes, gangsters, truands, gigolos. Des bastringues où les filles se déhanchaient en des charivaris infernaux jusqu aux boîtes louches enfumées, une longue promenade dans le temps où crime rime avec tapine.

  • La presse a longtemps utilisé les vendeurs à la criée comme moyen de diffusion auprès du grand public, ceux-ci lui permettaient alors de répandre les nouvelles les plus sensationnelles le plus rapidement possible.
    Les faits divers et crimes de toute nature y occupaient naturellement une grande place. Plus les crimes étaient atroces, plus les lecteurs en redemandaient et plus les ventes augmentaient. La presse hebdomadaire s'est saisie de l'occasion en créant même des titres comme « Détective » et bien d'autres. « Demandez le journal ! » rassemble des extraits typiques et marquants de cette époque jusqu'à nos jours, en y puisant, ainsi que dans de nombreux rapports de police, des informations concernant Montmartre et ses alentours.

empty