Philippe Barbeau

  • Vermillon et ses copains vivent dans une ZUP et détestent l'école : tous les instituteurs qui ont tenté de leur apprendre quelque chose ont jeté l'éponge au bout de quelques semaines. Alors, quand un jeune professeur, M. Meunier, se présente à son tour, avec ses grosses lunettes, les élèves sont persuadés qu'il ne va pas tenir longtemps. Seulement, « La Taupe », comme ils le surnomment, n'a rien à voir avec les autres instituteurs : non seulement il ne crie pas, mais il aime plaisanter. et jouer au foot avec eux ! Il les apprivoise si bien qu'il finit par leur donner le goût d'apprendre !
    Il leur propose même un voyage au bord de la mer.
    Mais, pour cela, les élèves doivent récolter de l'argent, ce qui ne s'avère pas si facile : après plusieurs dimanches passés à vendre des gâteaux et à laver les voitures, la cagnotte est loin d'être remplie. Heureusement, La Taupe peut compter sur ses amis chanteurs, qui organisent un concert pour financer le voyage des élèves.
    Vermillon va enfin découvrir l'odeur de la mer !

  • 1962. Pretoria, Afrique du Sud. Nelson Mandela et ses coaccusés risquent la peine de mort devant le tribunal de l'apartheid. Ils luttent contre ce régime raciste pour mettre en place une démocratie. Nelson se bat pour son peuple depuis déjà une vingtaine d'années. Il sacrifie tout, sa famille, sa liberté. Ce procès est un tournant. Nelson y est condamné à la prison à vie mais, à force de ténacité, d'intelligence, d'humanité, il l'emporte en évitant une guerre civile. Nelson Mandela, un homme qui offre un P majuscule au mot Politique...

  • Emma et Antonin, des jumeaux de 8 ans, explorent une ferme que leurs parents ont reçue en héritage. Sous une bâche, ils découvrent une très vieille voiture qui leur adresse la parole ; ce drôle de véhicule s'appelle Fanfan et c'est un taxi. Il va leur raconter l'événement auquel il a participé du 6 au 8 septembre 1914 : l'épopée des taxis de la Marne.
    Fanfan le taxi est réquisitionné le 6 septembre par l'armée française lors de la première bataille de la Marne. Il rejoint l'esplanade des Invalides, d'où il part au sein du premier convoi mené par le lieutenant Lefas. Pour lui et pour les cinq soldats qu'il transporte, la tragique aventure de la guerre ne fait que commencer.

  • Je lui ai promis

    Philippe Barbeau

    • Oskar
    • 11 Juin 2013

    Blois, septembre 1967. Philippe entre en troisième, 2 ans après avoir redoublé sa cinquième, année du décès de son père, ouvrier maçon. Témoin obligé de la souffrance d'Éliane, sa mère, il ne fait aucun effort pour l'aider. Mais celle-ci s'accroche, tenue par la promesse faite à son mari de donner un bon métier au dernier de leurs neuf enfants.
    Par chance, des enseignants s'intéressent à Philippe. Ces derniers alors vont lui dispenser gratuitement des cours particuliers puis décider de le présenter au concours d'entrée à l'École normale. Éliane, consciente de la médiocrité scolaire de son fils, accepte finalement l'aide sans y croire, presque à contrecoeur.
    Un roman autobiographique qui met en avant d'une part les qualités humaines et professionnelles de certains enseignants et d'autre part " l'ascenseur social " à travers le concours d'entrée à l'école normale.

  • Roman Junior dès 10/11 ans Le nouveau professeur est une armoire à glace, paraît-il, et il a pour consigne de mater la classe agitée de 5e spécialisée ! Mais quand le monstre en question s'avère être un petit bout de femme, la rentrée scolaire a soudain une autre saveur...

  • Roman Junior dès 9/10 ans Dans la classe de Vermillon, on en a vu passer, des profs, mais ils ne tiennent jamais bien longtemps... Quand le nouveau arrive, les élèves le surnomment immédiatement «la taupe» et pensent s'en débarrasser vite fait. Pas si simple !

  • Les reins de Faustine ne fonctionnent plus. Elle doit être dialysée. Bastien aide son amie à supporter l'épreuve.

  • Une grand-mère à Berlin-Est, Novembre 1989 :

    Berlin-Ouest. Katrin rêve de rencontrer sa grand-mère qui vit de l'autre côté du Mur, coupée de ses proches. Ce rêve lui semble fou et ni elle ni sa mère n'osent y croire. Pourtant, le monde semble bien sur le point de basculer et, en cet instant historique du 10 novembre 1989, l'espoir leur sourirait-il enfin ?

    Jouer un bon tour, Juin 1936 :

    Avec le Front populaire au pouvoir, les ouvriers se battent pour améliorer leur vie. Dans un village proche de Paris, Pierre et Paul s'intéressent au Tour de France, comme chaque année. Cependant, Paul profitera bientôt des premiers congés payés, avec ses parents.
    Pierre rêve d'en faire autant, mais sa famille n'a pas assez d'argent.
    Pourtant...

  • En vacances dans la capitale, les jumeaux, Emma et Antonin, s'achètent un béret et un casque militaire sur un marché aux puces.
    Lors de la libération de Paris, du 10 au 26 août 1944, ce béret était porté par un FFI et ce casque par un soldat de la 2ème DB. Aussi, ces deux coiffes racontent aux enfants, les combats qui ont obligé les Allemands à abandonner la capitale, allant l'un vers l'autre sans le savoir. Du soulèvement de la Résistance faisant craindre le pire au soulagement et à la joie sans retenue exprimés lors de la venue du Général de Gaulle sur les Champs-Élysées.

  • Lors d un voyage scolaire à Verdun, Emma et Antonin découvrent un étrange bouton. Ce bouton a appartenu à Louis qui fut mobilisé le 3 août 1914. Il se met alors à raconter aux enfants les débuts de la Première Guerre mondiale pour ce jeune soldat, le terrible quotidien des poilus et l'enfer des tranchées.
    Mais dans la nuit du 7 au 8 avril 1915, monté à l'assaut, Louis, d abord blessé, est porté disparu et ne sera jamais retrouvé. Emma et Antonin apprennent alors que le propriétaire du bouton n'est autre que Louis Pergaud, prix Goncourt 1910 et célèbre auteur de La guerre des boutons.

  • Neuf histoires courtes empreintes de poésie qui donnent à l'école une image humoristique et merveilleuse.
      Sages ou facétieux, appliqués ou rêveurs, de drôles d'élèves nous invitent à découvrir l'école d'un autre oeil. Ainsi dans Le stylo magique, Thibault trouve un stylo qui lui permet de faire ses devoirs en un clin d'oeil mais risque de lui faire perdre ses amis. Dans La sorcière Salkaraktère, la maîtresse d'ordinaire si douce distribue des montagnes de punitions à cause d'une sorcière qui lui a jeté un mauvais sort. Et grâce à Plongée en lecture, Florian qui déteste lire se plonge pour obéir à sa maîtresse dans une histoire. où il rencontre une sirène !

  • Complot au château :
    Été 1280 : Au château, la petite Ermeline se réjouit :
    Elle va enfin rencontrer Baudouin, son grand-frère. Il est parti pour apprendre le métier de chevalier peu après sa naissance et revient enfin pour participer aux joutes organisées par son père, le comte de Montmort.
    Ermeline voit déjà son frère en héros. Hélas elle découvre un mystérieux complot contre Baudouin.
    Parviendra-t-elle à le sauver ?

    Dangers sur la Loire :
    Mai 1429 : Orléans est assiégée par les Anglais. La maman et les petites soeurs de Pierre s'y trouvent prisonnières. Jeanne d'Arc va bientôt tenter de délivrer la ville mais, trop inquiet, son père entreprend de remonter la Loire pour les rejoindre. Impatient et armé de courage, Pierre s'embarque lui aussi dans ce voyage terriblement dangereux.

  • Un roman cycliste, les passionnés du vélo y trouveront une description précise des sensations de la course. La vie au collège, les premiers émois amoureux vus du côté des garçons. A partir de 11 ans.

  • Fin du XXe siècle. Verzenay, près de Reims. Accompagnée de son fils et de sa famille, Éliane se rend sur la tombe de son père, Joannès, tué le 3 juillet 1916 par un éclat d'obus allemand. Elle se souvient alors.
    Août 1914. Mondoubleau, au nord du Loir-et-Cher. Les soldats partent à la guerre, euphoriques. Joannès n'est pas mobilisé et Éliane, 6 ans, comprend qu'il ne partage pas leur liesse. Peu après, on annonce les premières victimes des combats. Joannès part le 15 février 1916 et demande à sa fille d'être grande et d'aider sa mère, Mérine. Le nombre de soldats tués augmente, comme l'inquiétude de la fillette qui ne voit rien de la guerre mais en mesure le danger. En juillet 1916, la nouvelle redoutée arrive : Joannès est mort. Une autre vie commence alors. Mérine devient dure avec ses enfants et Éliane fait ce qu'elle peut pour l'aider. Le 11 novembre 1918, la joie inonde le village, mais Éliane, elle, pleure le souvenir de son père.


  • le quotidien d'adolescents bouleversé par la lecture d'un journal intime.
    françois, seize ans, se passionne pour les ordinateurs hors d'usage que lui rapporte régulièrement son beau-père. il les remet en état, récupère les pièces et logiciels susceptibles de lui servir et prend un malin plaisir à farfouiller dans les dossiers de leurs anciens propriétaires. cet examen minutieux le conduit un jour à lire le journal intime d'une secrétaire médicale. il est alors loin d'imaginer que cette lecture va bouleverser sa vie et celle de son meilleur ami just, né sous x.


  • Halte aux trafiquants
    Simon passe ses vacances en Sologne. Il rencontre Lise, petite fille de son âge intrépide et active, qui adore braconner. Elle lui fait connaître les " tombelles ", des tumulus où étaient enterrés les guerriers celtes. Mais qui sont ces gens qui viennent les creuser la nuit ? Que cherchent-ils ? Et pourquoi les habitants du moulin des Sarrazins, qui ne suppportent pas les intrus, ont-ils un si fichu caractère ? Lise et Simon mènent l'enquête de jour comme de nuit, dangereusement, contre les trafiquants de vestiges. Et Simon qui craignait de passer des vacances ennuyeuses !

  • Qui a volé le cahier de doléance : Mars 1789 C'est la panique à la maison des Garnier : le cahier de doléances de la paroisse a disparu ! Bien décidée à aider son père, qui doit le transmettre en vue des Etats Généraux, Antoinette entreprend de mener l'enquête. Puisque le cahier n'a pas pu se volatiliser, il a surement été volé. Mais qui donc aurait intérêt à garder secrètes les réclamations des villageois ?
    L'homme qui criait : Octobre 1831 A Arbois, petite ville du Jura, Louis n'est pas tranquille. Alors qu'il se rendait au collège avec son ami Jules, il a entendu d'épouvantables cris de douleurs, à faire dresser les cheveux sur la tête. Si ce n'est pas une bête, alors qui donc a pu crier de la sorte ? Il s'est passé quelque chose, Louis en est sûr.

empty