Feryane

  • Trois femmes puissantes

    Marie Ndiaye

    • Feryane
    • 9 Janvier 2010

    Trois récits, entre lesquels courent des liens ténus. Au centre de chaque récit, une femme qui dit non.
    Elles s'appellent Norah, Fanta, Khady Demba. Chacune se bat pour préserver sa dignité contre les épreuves que la vie lui inflige avec une obstination méthodique et incompréhensible.
    L'art de Marie NDiaye apparaît ici dans toute sa singularité. La force de son écriture tient à son apparente douceur, aux circonvolutions qui entraînent le lecteur dans les méandres de l'imagination de l'auteur.

  • Ladivine

    Marie Ndiaye

    En changeant de prénom et en devenant Clarisse, Malinka veut couper les ponts avec son enfance. Elle ne voit sa mère, Ladivine, qu'une fois par semaine, cachant jusqu'à son existence à son mari Richard et à sa fille, prénommée elle aussi Ladivine.
    C'est le début d'un récit ample et teinté de fantastique. Comme dans Trois femmes puissantes, Prix Goncourt 2009, Marie NDiaye déploie son écriture fluide et élégante, riche d'une infinité de ressources qui s'offrent au lecteur avec une fascinante simplicité.
    " Un véritable joyau, à l'histoire ensorcelante. " M. P., L'Express.

empty